NOUVELLES

JO-2004 - L'haltérophile russe Perepetchenov privé du bronze pour dopage

12/02/2013 01:08 EST | Actualisé 14/04/2013 05:12 EDT

Le Comité international olympique (CIO) a décidé mardi de priver officiellement l'haltérophile russe Oleg Perepetchenov de sa médaille de bronze des Jeux d'Athènes en 2004 (+77 kg) suite à la découverte de produits dopants dans son échantillon antidopage de l'époque.

Au printemps dernier, le CIO avait entrepris de faire réanalyser une centaine de contrôles antidopage des Jeux de 2004 pour les passer au crible des nouveaux tests de détection, avant que ces échantillons n'aient plus aucune valeur juridique.

Oleg Perepetchenov, qui compte plusieurs titres et podiums aux Championnats du monde et d'Europe, est ainsi le cinquième et dernier médaillé olympique d'Athènes à être disqualifié huit ans plus tard.

La commission exécutive du CIO réunie mardi à Lausanne a pu officialiser sa sanction et bouclé une procédure qui dans son cas a traîné en longueur.

Avant lui, en décembre 2012, l'Ukrainien Juri Belonog avait perdu son titre du poids, le Bélarusse Ivan Tikhon sa médaille d'argent du marteau, la Bélarusse Irina Yatchenko le bronze du disque et la Russe Svetlana Krivelyova le bronze du poids, rattrapés par ces réanalyses.

La cérémonie de clôture des Jeux n'offre plus une garantie d'impunité pour les athlètes s'étant dopés, qui restent sous la menace pendant huit ans - le délai de prescription fixé par le Code mondial antidopage - qu'on fouille à nouveau dans leurs échantillons.

stp/mam

PLUS:afp