NOUVELLES

Israël: un ministre interpellé sur le mystérieux suicide d'un Australien

12/02/2013 12:18 EST | Actualisé 14/04/2013 05:12 EDT

Deux députés israéliens d'opposition ont interpellé mardi au Parlement le ministre de la Justice Yaakov Neeman sur le cas d'un ressortissant australien emprisonné sous un faux nom en Israël et soupçonné d'appartenir au Mossad, et qui se serait suicidé fin 2010.

"Ce prisonnier a été détenu sous un nom qui n'est pas le sien. Êtez-vous au courant ? Confirmez-vous le fait que ce ressortissant australien s'est suicidé en prison sous un faux nom sans qu'il soit révélé qu'il était détenu en Israël ?", a demandé le député arabe israélien Ahmed Tibi lors de la séance des questions orales.

De son côté, au cours de la même séance, la dirigeante du parti Meretz (gauche), Zehava Galon, a demandé au ministre s'il considérait "normal que le bureau du Premier ministre (Benjamin Netanyahu) invite les dirigeants des principaux médias (israéliens) pour éviter la publication d'une information susceptible d'embarrasser Israël".

Selon les médias israéliens, un blackout a été imposé sur cette affaire qui est soumise à la règle très stricte de la censure.

La députée Galon a également exprimé le souhait de connaître la position du ministre Neeman sur le fait que des "journalistes acceptent volontairement de censurer des informations à la demande des autorités".

A toutes ces questions, M. Neeman a rétorqué qu'il n'était pas en mesure de répondre "car le ministère de la Justice n'est pas responsable des prisons".

"Mais tout cela mérite examen", s'est borné à affirmer le ministre de la Justice.

En juin 2010, le site d'information israélien Ynet avait indiqué qu'un certain "Monsieur X" était emprisonné dans le plus grand secret dans une aile de la prison d'Ayalon à Ramleh, non loin de Tel Aviv.

Le site avait indiqué à l'époque que personne n'avait été mis au courant des charges pesant sur le détenu qui n'avait droit à aucune visite ni contact avec d'autres prisonniers.

"C'est une personne sans nom, sans identité qui a été été placés en isolement total", avait affirmé un responsable des services pénitentiaires cité à l'époque par Ynet.

Selon la chaîne de télévision australienne ABC, qui a ressorti l'affaire mardi, le ressortissant australien s'appelle Ben Zygier et s'est pendu à l'âge de 34 ans dans une cellule de prison à Tel Aviv, en dépit des systèmes de surveillance sophistiqués, en décembre 2010.

"Monsieur X" serait arrivé en Israël sous le nom de Ben Alon. Ben Zygier aurait ensuite vécu une dizaine d'années en Israël avant son arrestation. Marié et père de deux enfants, il avait été recruté comme agent par le Mossad, les services de renseignements israéliens, a précisé ABC.

Sa dépouille a ensuite été rapatriée à Melbourne où il a été enterré dans un cimetière juif le 22 décembre 2010, a ajouté la chaîne de TV australienne en assurant que des proches et ses amis avaient refusé de faire le moindre commentaire.

D'après ABC, "Monsieur X" a été détenu "à partir du début 2010" dans la cellule spécialement construite pour Yigal Amir, auteur de l'assassinat du Premier ministre travailliste Yitzhak Rabin en 1995, qui a été maintenu en isolement total jusqu'en 2006 avant d'être transféré dans une autre prison.

jlr-ia/agr/hj

PLUS:afp