NOUVELLES

Israël autorise la Turquie à construire un hôpital à Gaza (presse)

12/02/2013 07:07 EST | Actualisé 14/04/2013 05:12 EDT

Israël a autorisé la Turquie à transporter des matériaux de construction par camion jusque dans la bande de Gaza afin d'y construire un nouvel hôpital, ont indiqué des journaux israéliens mardi.

Selon le quotidien gratuit Israel Hayom, cette décision est une tentative de renouer les liens entre les anciens alliés, rompus par un raid israélien sur un bateau cherchant à briser le blocus israélien de Gaza en 2010, au cours duquel neuf militants pro-Palestiniens turcs avaient été tués.

"Des responsables de services de sécurité ont indiqué hier que l'autorisation avait été accordée +dans le cadre de la stratégie d'ouverture d'Israël envers les Turcs+", écrit le journal, considéré comme proche du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

"Cela semble une étape importante pour aider à la réconciliation entre la Turquie et Israël", a ajouté le quotidien.

Aucun responsable des services de sécurité n'était disponible pour confirmer ou infirmer cette information.

Israël impose un blocus à la bande de Gaza depuis juin 2006, initialement en représailles au rapt d'un soldat israélien, Gilad Shalit, qui a depuis été libéré en octobre 2011, en échange de 1.000 prisonniers palestiniens détenus en Israël.

Le blocus a été renforcé en 2007, quand le mouvement islamiste Hamas a pris le contrôle de Gaza, puis quelque peu assoupli sous la pression internationale dans la foulée de la mort des militant turcs.

Selon Israel Hayom, les entreprises turques du bâtiment ont notamment demandé à faire entrer dans le territoire palestinien enclavé des chaudières, des radiateurs, des systèmes pour traiter l'eau et des équipements anti-incendie.

Le quotidien a précisé que l'hôpital serait construit sur le site de l'ancienne colonie juive de Netzarim, dans le centre de Gaza, qui a été évacuée dans le cadre du retrait israélien de ce territoire en 2005.

scw/hmw/cnp/sw

PLUS:afp