NOUVELLES

Irak: un ministre autorisé à négocier un échange de prisonniers avec Londres

12/02/2013 09:13 EST | Actualisé 14/04/2013 05:12 EDT

Le gouvernement irakien a autorisé mardi le ministre de la Justice à signer un accord qui pourrait autoriser un garde de sécurité britannique condamné pour meurtre en Irak à purger le reste de sa peine dans son pays.

Le ministre de la Justice Hassan al-Shammari discute depuis plusieurs semaines avec des responsables britanniques de cet accord, qui prévoit un échange de prisonniers entre les deux pays.

Le principal concerné est Danny Fitzsimons, le premier Occidental salarié d'une firme de sécurité privée à être condamné par un tribunal irakien.

Il a été condamné en février 2011 pour le meurtre de deux collègues australien et britannique en août 2009 en Irak. Jusqu'à un accord signé début 2009 entre Washington et Bagdad, ce personnel bénéficiait de l'immunité en Irak et ne pouvait être jugé que dans son pays d'origine.

Le gouvernement irakien a indiqué dans un communiqué mardi que les ministres avaient donné à M. Shammari "le mandat de négocier et signer un projet d'accord sur un échange de prisonniers entre l'Irak et la Grande-Bretagne".

Il n'a pas indiqué quand un tel accord pourrait être signé, ni précisé le contenu du texte.

M. Fitzsimons, un ancien soldat britannique qui souffrait de stress post-traumatique, avait plaidé la légitime défense lors de son procès, parlant d'une violente dispute sous l'influence de l'alcool.

Selon lui, ses deux collègues l'avaient plaqué à terre en pointant un fusil d'assaut sur son visage, l'obligeant à saisir son arme et à les abattre.

ak-psr/cnp/vl

PLUS:afp