NOUVELLES

Fahey semonce

12/02/2013 12:35 EST | Actualisé 14/04/2013 05:12 EDT

Le président de l'Agence mondiale antidopage (AMA) a semoncé plusieurs sports mardi, à Londres, demandant à leurs dirigeants d'en faire plus contre le dopage.

Présent dans la capitale britannique pour un point de presse, John Fahey a tour à tour évoqué le cyclisme, le soccer et le tennis parmi les sports pouvant s'améliorer en matière de lutte contre le dopage.

Le président a exhorté le monde du soccer à multiplier les contrôles visant la recherche de l'EPO, ainsi qu'à adopter le passeport biologique.

Il estime que le passeport biologique est efficace et se demande à voix haute pourquoi les milieux de soccer et de rugby de son pays (l'Australie) n'ont pas mis en place de tels systèmes de contrôles.

Plus modéré dans ses propos, il a cité le tennis parmi les sports pouvant accentuer leurs efforts. Il note que nombre de joueurs expérimentés ont souligné que les tests n'étaient pas très réguliers.

En revanche, il a été cinglant envers le monde du cyclisme contre lequel il est en guerre depuis un moment. Fahey a déclaré que « seul le cyclisme peut régler le problème du cyclisme ».

Il ne comprend pas pourquoi l'Union cycliste internationale (UCI) ne prend pas ses responsabilités dans ce domaine.

Fahey admet que la mise en place de programmes de contrôles antidopage coûte de l'argent et que tous les sports n'ont pas la même capacité financière, mais il encourage ces derniers à assurer l'intégrité de leur jeu.

À ce sujet, il croit que les gouvernements du monde entier doivent admettent que le dopage est un problème de société et que des législations doivent être adoptées.

PLUS:rc