NOUVELLES

Corée du Nord: "probablement" un essai de plusieurs kilotonnes (renseignement américain)

12/02/2013 08:45 EST | Actualisé 14/04/2013 05:12 EDT

Le renseignement américain a indiqué mardi matin que Pyongyang avait "probablement" conduit un essai nucléaire de "plusieurs kilotonnes".

"La Corée du Nord a probablement effectué un essai nucléaire souterrain dans le voisinage de P'unggye le 12 février 2013", affirme dans un communiqué le Bureau du directeur du renseignement national américain (ODNI), qui chapeaute les 16 agences de renseignement du pays.

Les premières analyses montrent que "la puissance de l'explosion était environ de plusieurs kilotonnes", selon l'ODNI, qui a précisé que l'analyse de la situation se poursuivait.

Le président américain Barack Obama, qui a dénoncé dans la nuit l'acte "hautement provocateur" de Pyongyang, ne reprenait pas à son compte la réalisation effective d'un essai nucléaire nord-coréen, le troisième après ceux de 2006 et de 2009.

L'agence de contrôle des essais nucléaires (CTBTO), un organe des Nations unis basé à Vienne, a annoncé que la détonation avait atteint une magnitude de 5 sur l'échelle de Richter quand la précédente avait été de 4,2. Surtout, cet "événement sismique" a selon elle des caractéristiques "largement identiques" aux précédents tests réalisés par Pyongyang avec un hypocentre situé près de la surface.

Le ministère sud-coréen de la Défense a de son côté estimé entre six et sept kilotonnes la puissance de l'explosion de mardi, contre seulement une kilotonne pour le test de 2006, et entre deux et six pour celui de 2009. La bombe atomique larguée par les Américains sur Hiroshima était de 15 kilotonnes.

sam-mra/jca

PLUS:afp