NOUVELLES

Californie: l'ex-policier en fuite serait mort dans le chalet calciné

12/02/2013 07:09 EST | Actualisé 14/04/2013 05:12 EDT

BIG BEAR LAKE, États-Unis - Une des plus importantes chasses à l'homme des dernières années aux États-Unis s'est apparemment terminée, mardi, avec la mort d'un homme soupçonné d'avoir tué au moins quatre personnes, dont deux policiers.

Un permis de conduire au nom de l'ancien policier Christopher Dorner a été retrouvé, mercredi, dans les ruines d'un chalet où il s'était apparemment réfugié après avoir été pris en chasse par les policiers.

Dorner était traqué depuis une semaine en lien avec les meurtres de trois personnes, y compris la fille d'un ancien capitaine de la police de Los Angeles et un policier de la ville de Riverside.

Les autorités avait tout mis en oeuvre pour le retrouver, des chiens renifleurs aux hélicoptères sophistiqués, mais sans succès. Une récompense d'un million de dollars annoncée plus tôt cette semaine avait toutefois permis aux policiers de recueillir plus d'un millier d'informations.

Puis, mardi, un homme correspondant à la description de Dorner a ligoté un couple dans un chalet de Big Bear Lake avant de prendre la fuite à bord de leur camionnette. Des agents du département des Pêches et de la Faune de la Californie ont rapidement repéré le véhicule et l'ont pris en chasse quand ils ont constaté que le conducteur ressemblait à Dorner.

Ils ont perdu la camionnette de vue un peu plus loin, mais d'autres agents ont croisé une autre camionnette qui circulait à grande vitesse. Dorner, qui avait apparemment volé ce véhicule après avoir eu un accident avec l'autre, aurait alors baissé sa fenêtre et tiré une douzaine de coups de feu en direction des agents.

Un des agents a aussi ouvert le feu en direction de Dorner. On ne sait pas s'il l'a touché, mais la camionnette est ensuite tombée dans un ravin. Dorner a pris la fuite à pied et s'est barricadé dans un chalet désert. Une fusillade a alors éclaté, pendant laquelle Dorner aurait touché deux policier, dont un mortellement.

L'équipe d'intervention d'urgence (SWAT) est arrivée sur les lieux et a utilisé un véhicule blindé pour défoncer les fenêtres du chalet. Du gaz a été injecté à l'intérieur pendant que les policiers incitaient Dorner à se rendre. Le blindé a ensuite commencé à démolir les murs du chalet.

Un seul coup de feu a retenti à l'intérieur avant qu'un incendie n'éclate et que le chalet ne soit détruit par les flammes. Un cadavre calciné a été retrouvé à l'intérieur, et les policiers s'affaireront maintenant à l'identifier formellement.

Christopher Dorner, un ancien militaire, était entré dans la clandestinité le 6 février et avait promis de lancer une «guerre» contre le département de police de Los Angeles, qui l'a congédié il y a cinq ans.

PLUS:pc