NOUVELLES

Ontario: Kathleen Wynne dévoile son cabinet composé de 27 ministres

11/02/2013 06:36 EST | Actualisé 13/04/2013 05:12 EDT

TORONTO - Kathleen Wynne a officiellement été assermentée lundi au titre de première ministre de l'Ontario, devenant la première femme à accéder à ce poste dans cette province, et aussi la première personne ouvertement homosexuelle à occuper cette fonction au pays.

Mme Wynne a par ailleurs dévoilé la composition de son cabinet ministériel, qui compte plusieurs de ses rivaux à l'investiture du Parti libéral ainsi que 10 nouveaux venus. Le nouveau cabinet comptera 27 ministres, cinq de plus qu'au moment de la démission de Dalton McGuinty.

Charles Souza, l'un de ses adversaires dans la course à la chefferie, a hérité du ministère des Finances, tandis que Laurel Broten a été mutée du houleux ministère de l'Éducation à celui des Affaires intergouvernementales. Liz Sandals, jusque-là députée d'arrière-ban, assumera la relève à l'Éducation.

Bob Chiarelli est le nouveau ministre de l'Énergie, alors que Deb Matthews a été nommée vice-première ministre. Mme Matthews, par ailleurs, conserve le portefeuille de la Santé et des Soins de longue durée.

Madeleine Meilleur, députée de la circonscription d'Ottawa-Vanier, conserve le poste de ministre déléguée aux Affaires francophones, en plus d'assumer la fonction de ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels.

Eric Hoskins est le nouveau ministre du Développement économique, du Commerce et de l'Emploi, tandis que Harinder Takhar demeure en poste à titre de ministre des Services gouvernementaux. Glen Murray, qui s'était retiré de la course au leadership pour donner son appui à Mme Wynne, s'est vu confier le poste de ministre du Transport et des Infrastructures.

La première ministre Wynne assumera également le portefeuille de l'Agriculture.

Le gouvernement libéral, minoritaire, n'aura pas la tâche facile, alors qu'il doit notamment faire face à un déficit budgétaire de 12 milliards $ cette année. C'est pour cette raison que Mme Wynne a formé un cabinet comptant 27 ministres, a-t-elle déclaré lundi.

«Mon cabinet est légèrement plus important que le précédent à cause de l'ampleur de la tâche qui nous attend, et parce que les problèmes auxquels fait face la population de l'Ontario requièrent les ressources nécessaires et le niveau d'attention approprié de ce nouveau gouvernement», a déclaré Mme Wynne.

Le Parti libéral de l'Ontario a fait l'objet de sévères critiques à la suite de l'annulation, en pleine campagne électorale, de la construction de deux centrales au gaz naturel, une décision qui devrait coûter au moins 230 millions $.

De plus, les enseignants du réseau public — longtemps des alliés du Parti libéral — sont furieux depuis qu'ils se sont vu imposer par le gouvernement une convention collective de deux ans qui prévoit notamment un gel des salaires.

PLUS:pc