NOUVELLES

Mali: Obama débloque 50 millions de dollars pour Paris et N'Djamena

11/02/2013 07:37 EST | Actualisé 13/04/2013 05:12 EDT
AP
President Barack Obama tries to wave away a fly buzzing around his head as he announces in the State Dining Room of the White House in Washington, Thursday, Jan. 24, 2013, that he will nominate Mary Joe White to lead the Security and Exchange Commission (SEC), and re-nominate Richard Cordray to lead the Consumer Financial Protection Bureau, a role that he has held for the last year under a recess appointment. (AP Photo/Carolyn Kaster)

WASHINGTON, 11 fév 2013 (AFP) - Le président des Etats-Unis Barack Obama a donné l'ordre d'allouer 50 millions de dollars à une aide militaire d'urgence pour la France et le Tchad dans le cadre du conflit au Mali, a annoncé lundi la Maison Blanche.

"J'ai déterminé qu'il existait une situation d'urgence imprévue requérant une assistance militaire immédiate au Tchad et à la France dans leurs efforts en cours pour protéger le Mali des terroristes et des extrémistes violents", a affirmé M. Obama dans un mémorandum mentionnant la somme de 50 millions de dollars.

M. Obama invoque ainsi une clause prévue par la loi américaine qui dispose qu'une rallonge du budget de la Défense est possible pour aider un pays étranger en cas de situation d'urgence.

Les Etats-Unis ont engagé depuis le 21 janvier des ressources de transport aérien pour aider la France dans son engagement militaire au Mali. Selon un responsable du Pentagone, à la date de lundi, les avions-cargo C-17 américains avaient effectué 41 vols au profit de la France et du Tchad.

"A l'heure actuelle, nous avons transporté environ 1.049 tonnes d'équipement et de fournitures, ainsi que 760 passagers", a expliqué à l'AFP un responsable du Pentagone sous couvert de l'anonymat. Vingt missions de ravitaillement en vol ont également eu lieu depuis le 27 janvier.

Washington fournit également depuis le début de l'opération le 11 janvier un soutien en matière de renseignement.

Egalement de source militaire, les dépenses jusqu'ici engagées par Washington dans le cadre de ces opérations représentent "à peu près 12 millions de dollars".

INOLTRE SU HUFFPOST

Les mouvements islamistes en Afrique