NOUVELLES

Mondiaux-2013 - Super-combiné: Ligety double l'or du super-G

11/02/2013 02:37 EST | Actualisé 13/04/2013 05:12 EDT

L'Américain Ted Ligety a pris goût à la piste Planai au bas de laquelle il a doublé l'or mondial du super-G, empoché mercredi, avec celui du super-combiné qu'il a construit avec une descente audacieuse et une manche de slalom judicieuse, lundi à Schladming.

"Après la descente, j'étais vraiment bien placé (6e à 72/100e de Romed Baumann). En slalom, j'ai essayé de skier intelligemment car on pouvait sortir facilement", a expliqué le vainqueur.

"Je skie à ce niveau (en Coupe du monde de ski alpin) depuis neuf ans et j'ai l'habitude de gérer de ces situations", a ajouté le champion olympique de combiné en 2006.

Et la fête ne semble pas terminer pour le skieur de Park City (Utah), désormais titré aux Mondiaux dans trois disciplines. Il tirera en effet sa meilleure cartouche vendredi en slalom géant, la discipline dont il détient le titre mondial et qu'il domine depuis plusieurs saisons en Coupe du monde.

Ligety a nettement devancé le Croate Ivica Kostelic, médaille d'argent à 1 sec 15/1000e, et l'Autrichien Romed Baumann, dont la médaille de bronze, à 1 sec 17/100e, a été salué comme un triomphe par le nombreux public qui a fait la réputation du slalom nocturne de Coupe du monde.

C'est que Baumann, meilleur temps de la descente, a offert une deuxième médaille de bronze au pays-hôte, qui avait seulement récolté auparavant le même métal avec Nicole Hosp, en super-combiné déjà.

Le jeune (21 ans) Français Alexis Pinturault avait gâché sa journée par une descente calamiteuse. En dominant la concurrence entre les piquets serrés, il est remonté de la 22e à la 6e place, pour échouer à 28/100e de la médaille.

"Concéder 3 secondes 35/100e sur le premier et 2 secondes sur mes principaux adversaires, à ce niveau-là, on ne peut pas se le permettre, a regretté Pinturault. Je reprends quand même beaucoup de temps sur les techniciens et c'est bon dans la perspective du slalom géant (vendredi) et du slalom (dimanche)."

La pente verglacée a été fatale aux descendeurs, et notamment au Norvégien Aksel Lund Svindal, double champion du monde de combiné (2009 et 2011).

Enfin, déjà 5e de la descente samedi, le Finlandais Andreas Romar (23 ans) a confirmé son potentiel, en échouant au pied du podium, à 17/100e de Baumann.

asc/mam

PLUS:afp