NOUVELLES

Mali: Bamako hésite toujours à autoriser des Casques bleus (ONU)

11/02/2013 04:13 EST | Actualisé 13/04/2013 05:12 EDT

Le gouvernement malien "hésite toujours" à donner son feu vert pour une opération de maintien de la paix de l'ONU dans le pays quand la sécurité le permettra, a indiqué lundi un haut responsable de l'ONU.

"Il semble y avoir une convergence de vues croissante sur la nécessité d'une (telle) opération" parmi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité ainsi qu'au sein de la Cédéao (Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest) et de l'Union africaine, a estimé le vice-secrétaire général de l'ONU Jan Eliasson devant quelques journalistes dont l'AFP.

Mais l'ONU "n'a pas encore reçu un feu vert clair de la part du gouvernement malien (..) qui hésite toujours", a-t-il ajouté.

Il a réaffirmé que des Casques bleus ne pourront être déployés que "quand la phase des combats aura pris fin" et qu'il y aura eu "une stabilisation de la situation".

"Pour l'instant la situation militaire n'est pas claire", pas plus que la situation politique à Bamako, a-t-il résumé.

Avant de déployer des Casques bleus au Mali, il faudra également une nouvelle résolution du Conseil de sécurité de l'ONU.

avz/are

PLUS:afp