NOUVELLES

L'Iran soutient des miliciens pour protéger ses interêts en Syrie (presse)

11/02/2013 09:00 EST | Actualisé 13/04/2013 05:12 EDT

L'Iran et son allié, le Hezbollah chiite libanais, soutiennent en Syrie un réseau de milices destiné notamment à protéger leurs intérêts en cas de chute du président Bachar al-Assad, rapporte lundi le Washington Post.

Selon des sources américaines et régionales anonymes citées par le quotidien américain, l'objectif de l'Iran est de pouvoir compter sur des agents fiables en Syrie au cas où des divisions ethniques ou religieuses contribuaient à l'éclatement du pays.

Selon un responsable de l'administration Obama cité par le Post, l'Iran affirmerait soutenir quelque 50.000 miliciens en Syrie.

"Il s'agit d'une opération importante. Le but immédiat semble être de soutenir le régime syrien. Mais il est aussi important pour l'Iran de pouvoir compter sur des forces fiables en Syrie", résume ce responsable.

Les alliés de Téhéran en Syrie se trouvent parmi les communautés alaouïtes et chiites concentrées dans les provinces proches de la frontière libano-syrienne et dans le port de Lattaquié, souligne le quotidien.

Selon des scénarios évoqués par le Post, en cas de chute d'Assad, ses proches et ses alliés pourraient chercher à établir une enclave côtière liée étroitement à Téhéran.

mk/mdm/jca

PLUS:afp