NOUVELLES

Les Etats-Unis appellent le G20 à éviter les "dévaluations compétitives"

11/02/2013 03:34 EST | Actualisé 13/04/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont appelé lundi les pays du G20, qui se réunissent en fin de semaine à Moscou, à éviter les "dévaluations compétitives" de leur monnaie afin de limiter les sources de "conflit" et ne pas handicaper une économie mondiale encore "faible".

"Le G20 doit arriver à un résultat sur l'engagement (des pays, ndlr) à se diriger vers des taux de changes déterminés par le marché et à éviter des dévaluations compétitives", a déclaré à la presse Lael Brainard, la sous-secrétaire au Trésor chargée des questions internationales, qui dirigera la délégation américaine à Moscou.

Le récent assouplissement monétaire au Japon a ravivé, notamment en Europe, les craintes d'une guerre des monnaies entre grandes puissances, tentées de dévaluer artificiellement leur devise pour rendre leurs produits plus compétitifs à l'export.

"L'assymétrie dans les politiques de taux de change crée des sources de conflit", a noté Mme Brainard, qui a notamment appelé la Chine à faire davantage pour laisser le yuan flotter plus librement au gré de l'offre et de la demande.

Jugeant l'économie mondiale encore "faible", la représentante américaine a également appelé à éviter tout ajustement budgétaire brutal. "Nous devons éviter de compromettre la reprise par un basculement prématuré vers une restriction" budgétaire, a-t-elle ajouté.

"Le G20 doit faire davantage pour trouver un équilibre entre l'ajustement budgétaire à moyen terme et la nécessité de soutenir la croissance à court terme", a souligné la dirigeante américaine.

jt/sl/are

PLUS:afp