NOUVELLES

Dopage/Affaire Puerto - Jaksche dédouane les footballeurs

11/02/2013 01:30 EST | Actualisé 13/04/2013 05:12 EDT

L'ex-cycliste allemand Jörg Jaksche, entendu lundi comme témoin dans le cadre de l'affaire de dopage Puerto à Madrid, s'est aussi confié en dehors du tribunal, dédouanant notamment les footballeurs.

Q: Pensez-vous que d'autres sportifs que des cyclistes - notamment des footballeurs - soient impliqués dans l'affaire Puerto?

R: "Je ne suis pas sûr que des footballeurs aient trempé dans l'affaire. D'autres sportifs oui. Mais des footballeurs, je n'en sais rien. Fuentes est un charlatan. Cela m'étonnerait, pour donner un exemple, qu'un club comme le Real Madrid confie ses joueurs à un type qui a chez lui 400 poches de sang et qui ne sait plus laquelle appartient à qui."

Q: On sent que vous ne dites pas tout. Pourquoi n'avez-vous pas donné d'autres noms de coureurs dont vous savez qu'ils étaient aussi clients de Fuentes?

R: "C'est une ligne de conduite. Je ne parle pas des autres coureurs parce qu'au fond, nous sommes tous dans la même situation. Bien sûr, nous sommes allés chez Fuentes de notre plein gré, personne ne nous a obligés. Mais maintenant, nous sommes tous montrés du doigt et les autres disent: +moi, je m'en lave les mains, je n'ai jamais été testé positif+."

Q: Que pensez-vous de l'affirmation selon laquelle l'Espagne protège ses sportifs dopés?

R: "Je pense qu'on ne peut pas réduire le problème du dopage à un pays. Il y a du dopage partout: en Espagne, en Allemagne et ailleurs... Le fait que l'Espagne connaisse tant de succès en sport actuellement n'est pas un argument suffisant. Il y a peut-être aussi un peu de jalousie dans cette posture."

cle/el/pid

PLUS:afp