NOUVELLES

Crash d'un Tornado de l'armée de l'air saoudienne, pas de victime

11/02/2013 11:08 EST | Actualisé 13/04/2013 05:12 EDT

Un avion de combat de type Tornado de l'armée de l'air saoudienne s'est écrasé lundi lors d'une mission d'entraînement, mais son équipage s'en est sorti indemne, a annoncé l'agence officielle SPA.

Selon l'agence, l'accident est dû à "un incident technique" qui s'est produit alors que l'avion effectuait une mission d'entraînement de routine à la base du roi Abdel Aziz à Dhahran (est).

"L'équipage a pu sortir indemne de l'accident", a ajouté l'agence, précisant qu'une commission d'enquête avait été chargée de déterminer les circonstances exactes de l'incident.

Le 3 décembre, un chasseur-bombardier F-15 de l'armée de l'air s'était abîmé par accident dans les eaux du Golfe et son pilote avait été tué.

Le même jour, un appareil de type Hawk de l'armée de l'air saoudienne, en mission d'entraînement, s'était écrasé lors d'une tentative d'atterrissage sur la base aérienne de Tabouk, dans le nord du royaume.

Un chasseur-bombardier F-15 s'était déjà écrasé en avril 2012 lors d'un entraînement de routine dans le nord-ouest du royaume. Le pilote avait alors pu s'éjecter.

En mai dernier, l'Arabie saoudite avait commandé des avions d'entraînement britanniques pour ses forces aériennes pour un montant de 3 milliards de dollars.

L'Arabie saoudite est un solide client des armements britanniques.

Elle avait notamment commandé en 2006 72 avions de chasse Eurofighter pour 32,9 milliards de dollars.

Dans les années 1980, la Grande-Bretagne avait signé avec l'Arabie saoudite son plus gros contrat d'armement, appelé Al-Yamamah, qui portait entre autres sur l'acquisition d'avions Tornado.

aa/at/hj

PLUS:afp