NOUVELLES

Beethoven et beaucoup de fourrure pour Carolina Herrera à la Fashion week

11/02/2013 01:39 EST | Actualisé 13/04/2013 05:12 EDT

Alors qu'une pluie glaciale effaçait lundi sur New York les dernières traces de la récente tempête de neige, Carolina Herrera a offert à la Fashion week une collection automne-hiver 2013 particulièrement élégante, où la fourrure était reine, inspirée directement ... de Beethoven.

A 74 ans, la designer d'origine venezuelienne est l'une des grandes dames de la mode new-yorkaise, et ses collections, ouvertes lundi par le modèle Karlie Kloos en longue robe de soie imprimée et col de velours, n'ont pas pris une ride.

Les épaules étaient légèrement rehaussées, les longues robes de soie fluide s'allongeaient jusqu'au sol, réchauffées parfois par un col de renard améthyste... La fourrure était omniprésente, sur les ceintures, les manches, les manteaux et même les dos nus et robe bustier, en brun, vert, ou grenat.

La musique, "Capriccio for Carolina" avait été spécialement composée pour le défilé, présenté dans le théâtre comble du Lincoln Center.

Le compositeur "Tom Hodge a repris la Sonate à Kreutzer de Beethoven, qui est l'une de mes préférées, et il l'a réarrangée pour le défilé. Nous avons fait ça il y a environ six mois", a expliqué en coulisses la styliste à l'AFP.

"Mon inspiration est venue de là. Et c'est pour cela qu'au début tout est très léger, et cela va ensuite crescendo, avec des robes de soirées très glamour et satinées" et de plus en plus de couleur.

Carolina Herrera y avait ajouté une "pointe d'années 40 dans les formes, avec des toutes petites tailles, des épaules, et le mouvement des jupes, des robes qui bougent".

C'est une collection "pour la femme d'aujourd'hui qui aime bien s'habiller. Les femmes ont parfois peur qu'on dise qu'elles sont élégantes ou glamour. Cela leur va pourtant tellement bien", a-t-elle ajouté.

A voir les longues files qui patientaient pour la féliciter en coulisses, elle avait réussi son pari.

La Fashion week en est à son cinquième jour, et présentait aussi lundi les collections de Belstaff, Phillips Lim, MM6 Maison Martin Margiela, Theyskens, et Marc by Marc Jacobs notamment.

Au total quelque 300 défilés, éclatés dans tout Manhattan, se succèdent jusqu'à jeudi.

bd/are

PLUS:afp