NOUVELLES

La Ville de Montréal enverra des alertes d'urgence aux cellulaires

11/02/2013 03:17 EST | Actualisé 11/02/2013 03:21 EST
Alamy

Les Montréalais peuvent dorénavant être avisés des situations d’urgence par téléphone cellulaire et SMS. Le programme Service d'avis à la communauté (SAC), offert depuis 2011 sur les lignes fixes, a ainsi été étendu aux cellulaires.

Ces messages peuvent être envoyés 24 h sur 24 et permettent à la Ville de rejoindre 10 000 personnes par heure. Les citoyens peuvent ainsi être avertis de diverses situations, telles que l'apparition d'un panache de fumée toxique, d'un incendie ou d'un avis de non-consommation d'eau potable.

Depuis sa création en 2011, le SAC a été utilisé une dizaine de fois, indique Valérie De Gagné, relationniste aux Affaires publiques de la Ville de Montréal. Seules des alertes liées à l'eau ont été envoyées : avis de non-consommation, nécessité de faire bouillir l’eau, levée d'un avis de non-consommation ou coupure d'eau potable.

Un million de lignes fixes ont été inscrites automatiquement à ce service d’alertes qui compte sur un budget de 20 000$ annuellement. Un budget auquel s’ajoutent des frais en fonction de la quantité d’appels effectués. Par exemple, il en coûtera 0,04$ par appel à la Ville pour un bloc de 10 000 appels, soit 400$.

«Il s'agit d'un outil rapide et gratuit qui s'ajoute aux autres moyens déployés pour consolider le sentiment de sécurité des Montréalais», a fait valoir par communiqué Christian G. Dubois, membre du comité exécutif responsable de la sécurité publique et des services aux citoyens.

Pour ajouter leur numéro de téléphone cellulaire au SAC, les Montréalais peuvent s’inscrire au www.ville.montreal.qc.ca/csc.