NOUVELLES

Brève visite au Qatar du ministre français de la Défense

10/02/2013 07:59 EST | Actualisé 12/04/2013 05:12 EDT

Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a rencontré dimanche à Doha le prince héritier Tamim ben Hamad Al Thani, à l'occasion d'une brève visite durant laquelle il devait évoquer l'intervention militaire française au Mali critiquée par le Qatar.

M. Le Drian a remis au prince héritier un message du président François Hollande adressé à l'émir du Qatar Hamad ben Khalifa Al Thani, a annoncé l'agence officielle QNA en affirmant qu'il portait sur "les relations bilatérales et les questions d'intérêt commun".

Le ministre français a quitté Doha dans l'après-midi après une visite de moins de 24 heures. Selon son ministère, M. Le Drian, très proche de M. Hollande, devait y évoquer la guerre au Mali.

Le Qatar, qui entretient d'excellentes relations avec la France, avait émis mi-janvier des doutes sur l'efficacité de l'intervention militaire française contre les groupes islamistes au Mali, estimant que le recours à la force ne réglerait pas le problème et appelant au dialogue.

L'émirat a en outre démenti toute forme d'aide aux islamistes radicaux dans ce pays.

Le premier responsable du Parti socialiste au pouvoir en France, Harlem Désir, avait dénoncé début février "une forme d'indulgence" du Qatar "à l'égard des groupes terroristes qui occupaient le nord Mali".

Le Qatar est "un client privilégié de la France" dans le domaine de l'armement, selon le ministère français de la Défense qui a souligné que depuis 2007 les "prises de commandes se sont élevées à 450 millions d'euros pour 200 millions d'euros de matériels livrés".

Du 16 février au 7 mars, un exercice commun, baptisé Gulf Falcon 2013, doit rassembler au Qatar quelque 1.300 militaires français et autant de soldats qataris, avec la participation de forces terrestres, maritimes et aériennes.

fb/at/tp

PLUS:afp