NOUVELLES

«Argo» de Ben Affleck remporte le prix du meilleur film aux BAFTA

10/02/2013 05:39 EST | Actualisé 12/04/2013 05:12 EDT

LONDRES - Le thriller «Argo» a poursuivi son brillant parcours en cette saison de galas honorifiques, dimanche, en remportant trois prix à la 66e cérémonie des British Academy Film Awards (BAFTA), dont celui du meilleur film.

Ben Affleck a été sacré meilleur réalisateur pour le long métrage inspiré du plan risqué d'un agent de la CIA pour sauver un groupe de diplomates américains en Iran après la révolution islamique de 1979. Le film a aussi obtenu le trophée du meilleur montage.

M. Affleck, qui est passé d'acteur de second plan à cinéaste honoré, a dédié son prix de réalisation à tous ceux qui essaient d'obtenir une «deuxième chance».

Sans grande surprise, Daniel Day-Lewis a mis la main sur le prix du meilleur acteur pour son interprétation du 16e président des États-Unis dans «Lincoln». Il s'agit du seul honneur de la soirée pour le drame historique de Steven Spielberg en dépit de ses 10 nominations.

La légende du cinéma français Emmanuelle Riva a été sacrée meilleure actrice pour son rôle dans «Amour», récit poignant du lien unissant deux octogénaires, réalisé par le cinéaste autrichien Michael Haneke.

«Les Misérables», l'adaptation cinématographique du classique de Victor Hugo par le Britannique Tom Hooper, a mis la main sur quatre prix, dont celui de la meilleure actrice de soutien pour Anne Hathaway. Le film était en lice dans neuf catégories.

«Skyfall», le plus récent volet des aventures de James Bond au grand écran, est quant à lui reparti avec les trophées du meilleur film britannique et de la meilleure musique originale.

Le réalisateur Sam Mendes a déclaré qu'il acceptait le prix au nom des «1292 personnes» qui ont travaillé sur le plateau de «Skyfall»

«Nous avions tous de grandes attentes pour ce film et je crois qu'il est juste de dire qu'elles ont toutes été dépassées», a-t-il affirmé.

Quentin Tarantino a gagné le trophée du meilleur scénario original pour «Django Unchained» alors que Christopher Waltz a été nommé meilleur acteur de soutien pour son interprétation d'un chasseur de prime volubile dans le thriller racontant la soif de vengeance d'un esclave américain à l'aube de la guerre de Sécession.

Après «Inglourious Basterds» et «Django Unchained», M. Tarantino a révélé qu'il songeait à faire un autre film mettant en scène des victimes de l'histoire prenant leur revanche.

«Je pense qu'il y a quelque chose là-dedans qui exige une trilogie», a-t-il indiqué. «Mais je ne sais pas encore ce que je ferai pour le troisième volet.»

Autre favori de la soirée avec neuf mentions, «Life of Pi» d'Ang Lee, basé sur le roman éponyme de l'écrivain canadien Yann Martel, n'est reparti qu'avec deux prix, soit ceux de la meilleure cinématographie et des meilleurs effets visuels.

«Zero Dark Thirty» de Kathryn Bigelow, qui relate les efforts d'une agente de la CIA pour retrouver Oussama Ben Laden, est reparti bredouille malgré ses cinq nominations.

Le cinéaste Alan Parker a pour sa part reçu la plus haute distinction de l'académie pour l'ensemble de son oeuvre, qui comprend notamment les films «Midnight Express», «Fame» et «Mississippi Burning».

Avant la cérémonie, Ben Affleck, George Clooney, Hugh Jackman, Samuel L. Jackson, Amy Adams, Bradley Cooper, Marion Cotillard et de nombreuses autres vedettes ont bravé la pluie et le froid pour fouler le tapis rouge devant le Royal Opera House où se déroulait la 66e soirée des BAFTA.

Équivalent britannique des Oscar, les BAFTA sont de plus en plus vus comme un bon indicateur des chances d'une production ou d'un acteur de figurer parmi les gagnants de la grande fête du cinéma américain.

Par le passé, les BAFTA ont prédit le couronnement aux Oscar de plusieurs films, dont «Slumdog Millionaire», «The King's Speech» et «The Artist».

PLUS:pc