NOUVELLES

Canadiens-Leafs: défaite gênante et brasse-camarade (PHOTOS)

09/02/2013 10:10 EST | Actualisé 11/04/2013 05:12 EDT
AP
Toronto Maple Leafs' James van Riemsdyk, left, celebrates with teammate Tyler Bozak after scoring against Montreal Canadiens goaltender Carey Price during the second period of an NHL hockey game in Montreal, Saturday, Feb. 9, 2013. (AP Photo/The Canadian Press, Graham Hughes)

MONTRÉAL - Les amateurs qui n'auront assisté qu'aux matchs contre les Maple Leafs de Toronto, cette saison, vont croire que le Canadien connaît une piètre campagne.

Les joueurs montréalais ont disputé leur pire première période depuis le 19 janvier dernier — c'était à l'occasion du match d'ouverture de la saison, contre les Leafs justement — et ils ont accordé deux buts lors des sept premières minutes de jeu, samedi au Centre Bell, en route vers une défaite de 6-0 aux mains de la formation torontoise.

«Ç'a été une très mauvaise performance, et ç'a été le cas dès le départ, a commenté Michel Therrien. On a mal commencé le match et ils nous ont battus avec leur vitesse.»

C'était la deuxième fois que le CH subissait la défaite à domicile face aux Leafs cette saison, ayant baissé pavillon 2-1 il y a trois semaines.

«Le premier match, notre jeu n'était pas là parce que la saison commençait. Mais cette fois, il n'y a pas d'excuse, a indiqué le défenseur Francis Bouillon. On ne peut pas sortir à plat de cette manière dans un match comme celui-là. On a perdu nos combats à un contre un et on les a laissés patiner dans notre zone.»

Les hommes de Therrien ont offert des séquences de jeu plus convaincantes que lors du premier duel Montréal-Toronto — ils ont décoché 37 tirs au but, samedi — mais reste que le Tricolore se retrouve maintenant aux prises avec une série de trois rencontres sans victoire. Et cette fois, Ryan White n'y était pour rien puisqu'il n'a pas enfilé l'uniforme.

«On a tenté de mettre de la pression en deuxième, alors qu'on a décoché 20 tirs au but, mais ç'a tout simplement été une mauvaise soirée», a ajouté l'entraîneur du Canadien.

Dion Phaneuf, Phil Kessel, James van Riemsdyk, Leo Komarov, Tyler Bozak et Korbinian Holzer ont inscrit les buts des Leafs, qui ont signé une sixième victoire en sept sorties à l'étranger. Kessel a ajouté deux aides tandis que Phaneuf et Van Riemsdyk ont amassé une passe chacun.

Carey Price a affronté 27 tirs.

James Reimer a réalisé un premier jeu blanc en neuf sorties cette saison, son deuxième en six matchs en carrière contre le CH. C'était la première fois cette saison que les joueurs montréalais étaient blanchis. Ils n'avaient pas été malmenés au score de cette façon depuis leur dégelée de 7-0 subie à Boston, le 24 mars 2011.

«On a tiré souvent au filet, mais on n'a pas assuré une assez bonne présence au filet», a dit Therrien du fait que les tirs décochés par ses joueurs ont rarement forcé Reimer à accorder un retour.

Alors que l'issue du match était déjà décidée, de nombreuses échauffourées ont éclaté en troisième période. Mikhail Grabovski a notamment mordu Max Pacioretty au poignet, tandis que Colton Orr a tenté d'atteindre Tomas Plekanec au genou.

«Le geste est clair sur vidéo, alors je suis certain que la ligue va diriger son attention là-dessus, a dit Therrien du geste de Grabovski, avant de commenter celui de Orr. C'était pas mal clair selon moi, alors j'espère que la ligue va étudier ce geste-là aussi.»

Le Canadien disputera son prochain match mardi, à Tampa, face au Lightning.

Markov donne le ton

Le Canadien venait de contrôler le jeu pendant plusieurs secondes en zone adverse quand Andrei Markov a perdu la rondelle à la ligne bleue torontoise au profit de Nikolai Kulemin, et perdu l'épreuve de vitesse avec ce dernier en repli. En s'amenant à l'autre aile, Komarov en a profité pour inscrire le premier but du match à 0:59 et donner le ton à la soirée.

Bozak a fait 2-0 à 6:33 de la première période, sur le retour d'un tir initialement arrêté de la jambière par Price, mais il a fallu plusieurs autres minutes avant que les joueurs du CH commencent à sortir de leur torpeur et à trouver une quelconque cohésion.

Les hommes de Therrien ont montré la volonté de bâtir là-dessus en faisant les «petites choses» en début de deuxième, mais Van Riemsdyk a creusé l'écart à 3-0 à 3:36 en surgissant devant le filet au bon moment, alimenté par Kessel.

La frustration du côté montréalais n'a fait que grandir par la suite quand Brendan Gallagher a été puni pour avoir «embelli» sa chute à la suite d'un contact avec Mark Fraser, puis lorsque les arbitres ont fermé les yeux sur un assaut de Nazem Kadri aux dépens d'Alexei Emelin.

«Je ne sais pas trop quoi dire, a seulement affirmé Gallagher. Je ne sais pas comment j'aurais pu rester debout sur ce jeu-là. Son bâton était entre mes jambes.»

Le CH a quand même dominé le reste de l'engagement, mais les Leafs ont profité d'un avantage numérique pour faire 4-0 à 18:01 par l'entremise de Kessel.

Pour la forme, Holzer a fait 5-0 à 4:20 de la troisième, et Phaneuf 6-0 à 13:15, à cinq contre trois.

INOLTRE SU HUFFPOST

Maple Leafs c. Canadiens