NOUVELLES

Italie - 24e journée: La Juventus creuse l'écart

09/02/2013 04:57 EST | Actualisé 11/04/2013 05:12 EDT

La Juventus Turin a battu la Fiorentina (2-0) et porte à 5 points son avance sur Naples (2e), tenu en échec chez le 3e, la Lazio Rome (1-1), samedi lors des matches avancés de la 24e journée de championnat d'Italie.

Après un début d'année tremblotant, la Juve a repris sa course au meilleur moment: à l'approche des 8es de finale de Ligue des champions, dont elle dispute l'aller au Celtic Glasgow mardi.

Le duel entre ses dauphins a été épique, avec une égalisation d'Hugo Campagnaro pour le Napoli dans les dernières minutes et plusieurs occasions de part et d'autre dans les derniers instants, mais le dénouement n'arrange aucune des deux équipes. La Lazio se retrouve à 11 points de la tête.

La "Vieille Dame" a retrouvé toute sa force et signé sa troisième victoire en quatre matches de Serie A, face à une de ses grandes rivales en Italie, grâce à des buts de Mirko Vucinic et Alessandro Matri en première période.

Un missile du Monténégrin Vucinic, exploitant un ballon mal renvoyé par la défense "viola", a débloqué la partie. Puis Matri, à la conclusion d'une belle action personnelle d'Arturo Vidal, a assommé les Florentins. L'attaquant italien a retrouvé le chemin du but, après un début de saison épouvantable. Lui qui ratait tout vient de marquer cinq buts lors de ses sept derniers matches.

La victoire en poche, Antonio Conte a reposé ses deux attaquants en vu du défi du Celtic Park, où Matri est en balance avec Sebastian Giovinco, pour jouer au côté de Vucinic.

La défense à trois de l'entraîneur turinois a fonctionné même amputée de deux éléments, Giorgio Chiellini (blessé) et Leonardo Bonucci (suspendu), remplacés par Luca Marrone et Federico Peluso.

La Fiorentina a eu ses occasions, mais Gianluigi Buffon, en grande forme comme avec l'Italie mercredi aux Pays-Bas (1-1), a par deux fois barré la route à Stevan Jovetic, autre perle monténégrine d'Italie, que la Juve convoite pour la saison prochaine.

La Viola se retrouve à cinq longueurs du podium et de l'accessit en Ligue des champions, distancée par la Lazio.

Après n'avoir pris qu'un point en trois matches, la Lazio a cru se relancer en dominant le Napoli. Elle menait depuis un but de Sergio Floccari (11), sur une contre-attaque conduite par Abdoulaye Konko.

Mais Naples a poussé jusqu'à la fin, et la Lazio peut regretter le un contre un avec le gardien Morgan De Sanctis complètement saboté par Senad Lulic (85). Juste après Campagnaro égalisait (87).

Pour que les regrets de la Lazio soient complets, Floccari envoyait une ultime tête sur la barre (90+2) dans une fin de match allant d'un but à l'autre.

eba/we

PLUS:afp