NOUVELLES

Irak: plusieurs morts dans une attaque contre un camp de réfugiés iraniens (sécurité)

09/02/2013 01:41 EST | Actualisé 10/04/2013 05:12 EDT

Plusieurs personnes ont été tuées samedi matin dans des attaques aux mortiers contre un camps de réfugiés iraniens, près de Bagdad, selon un responsable de sécurité irakien un source de l'Onu.

Les mortiers ont "occasionné un certain nombre de morts et de blessés parmi les résidents du camp" a indiqué Eliana Nabaa, une porte-parole de la mission de l'ONU à Bagdad. Selon elle, un nombre de policiers irakiens ont également été blessés.

D'après un responsable du ministère irakien de l'Intérieur qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat, l'attaque contre Camp liberty a fait au moins cinq morts et 40 blessés.

Dans un communiqué, l'opposition iranienne en exil a indiqué que six personnes avaient été tuées dans cette attaque.

Les opposants iraniens réfugiés en Irak ont été transférés l'année dernière au camp Hourriya près de la capitale irakienne depuis le camp d'Achraf.

Ces résidents, membres de l'Organisation des Moudjahidine du peuple iranien (OMPI) se sont installés en Irak pendant la guerre Iran-Irak (1980-88), avec le soutien du régime de Saddam Hussein pour mener des actions armées contre l'Iran.

En vertu d'un accord scellé le 25 décembre 2011 entre l'Irak et l'ONU, le gouvernement irakien devait transférer les quelque 3000 réfugiés d'Achraf vers Hourriya, ultime étape avant leur départ d'Irak.

Bur/psr/hj

PLUS:afp