NOUVELLES

Gérard Asselin, ancien député fédéral, est mort

09/02/2013 11:08 EST | Actualisé 11/04/2013 05:12 EDT

Gérard Asselin, ex-député de Charlevoix et de Manicouagan à la Chambre des communes de 1993 à 2011, est décédé samedi après-midi, dans un hôpital de Québec. Il était âgé de 62 ans.

Le politicien de la Côte-Nord était aux soins intensifs depuis la mi-décembre. Il avait été opéré pour un cancer.

Après avoir représenté le Bloc québécois dans Charlevoix, circonscription qu'il a quittée à la suite d'un redécoupage fédéral, il s'était fait réélire au parlement canadien comme député de Manicouagan de 2001 à 2011.

Avant de tenter sa chance au fédéral, Gérard Asselin a été conseiller municipal à la ville de Baie-Comeau pendant 14 ans.

C'est Lucien Bouchard, chef du Bloc à l'époque, qui lui avait demandé de porter les couleurs de son parti alors qu'il travaillait pour la compagnie Reynold's à Baie-Comeau.

L'an dernier la Coalition avenir Québec aurait aimé l'avoir dans ses rangs, mais il avait refusé.

Des hommages posthumes

Deux anciens collègues du Bas-Saint-Laurent, Suzanne Tremblay et Claude Guimond gardent un excellent souvenir du disparu.

« C'était un député qui avait une passion pour sa région », affirme l'ex-député bloquiste de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Claude Guimond.

Selon lui, Gérard Asselin n'a jamais oublié non plus ses racines bas-laurentiennes. Il se souvient avoir eu des conversations fréquentes sur les gens de son coin de pays et sur les hauts et les bas de l'agriculture régionale.

« Il était toujours de bonne humeur et toujours partant pour remplacer quelqu'un au besoin », se souvient Suzanne Tremblay qui a été élue en même temps que lui pour la première fois en 1993 dans Rimouski-Témiscouata.

Suzanne Tremblay et Claude Guimond affirment qu'ils ont eu beaucoup de plaisir à travailler avec lui. « Un député efficace et qui a tout donné pour ses concitoyens », sont-ils unanimes à dire.

La date des funérailles, qui seront célébrées à Baie-Comeau, n'est pas encore déterminée.

Radio-Canada avec la Presse canadienne

PLUS:rc