NOUVELLES

Urination sur des Afghans: de nouvelles accusations sont déposées

08/02/2013 11:10 EST | Actualisé 10/04/2013 05:12 EDT

RALEIGH, États-Unis - Deux autres marines américains sont sous le coup d'accusations en lien avec une vidéo publiée en 2011 sur YouTube montrant des membres d'une équipe de tireurs d'élite alors qu'ils urinent sur les cadavres de combattants talibans en Afghanistan.

Le corps des marines a annoncé vendredi que le sergent Robert Richards était entre autres accusé d'avoir violé les ordres et d'avoir manqué à son devoir. Des procureurs militaires ont précisé qu'il s'était filmé, en compagnie d'autres, alors qu'ils urinaient sur les corps.

Le capitaine James Clement est quant à lui sous le coup d'accusations regroupant entre autres conduite indigne d'un officier et d'un gentleman, incapacité à superviser de jeunes soldats, et avoir produit de fausses déclarations aux enquêteurs.

Des audiences détermineront si les preuves sont suffisantes pour se rendre en cour martiale. Aucune date d'audience n'a été déterminée pour l'instant.

La vidéo, qui a été condamnée à l'échelle internationale, montre quatre marins en tenue de combat alors qu'ils urinent sur les corps de trois Afghans en juillet 2011. L'un des marines regarde les corps et dit «passe une bonne journée, mon vieux».

John Down, un avocat de la défense civil qui a annoncé qu'un avocat militaire et lui-même représentaient Clement, a indiqué que son client était un vétéran décoré qui n'avait aucune connaissance de l'incident jusqu'à plusieurs mois plus tard, lorsque la vidéo a été publiée sur Internet.

«Le capitaine Clement n'est pas coupable de quelque crime que ce soit et mérite la gratitude éternelle du peuple américain pour son service exemplaire chez les marines», a-t-il dit.

Deux autres marines ont déjà passé devant une cour martiale.

Le sergent-chef Edward Deptola a plaidé coupable à plusieurs accusations le mois dernier, admettant devant un juge qu'il avait uriné sur l'un des trois corps et pris la pose pour des «photos souvenir». Deptola a ajouté qu'un autre sergent du peloton avait été tué plus tôt dans la journée par une bombe artisanale, et que les marines croyaient que les combattants talibans lourdement armés auraient pu être responsable de cette attaque.

En vertu de son entente de culpabilité, Deptola doit être rétrogradé d'un rang.

Le sergent-chef Joseph Chamblin, qui a plaidé coupable en décembre, lui aussi perdu un rang, en plus d'être mis à l'amende pour 500 $.

La vidéo de l'urination a fait surface sur YouTube approximativement au même moment où sont survenus d'autres incidents suscitant la colère de plusieurs Afghans. Les troupes américaines ont été coincées dans des controverses à propos de l'autodafé de livres saints musulmans, de la prise de photos avec les corps ensanglantés d'insurgés et le massacre allégué de 16 villageois afghans par un soldat.

Selon les marines, l'urination a eu lieu lors d'une opération de contre-insurrection dans le district de Musa Qala, dans la province d'Helmand, située dans le sud du pays.

Les États-Unis comptent actuellement 66 000 soldats en Afghanistan. Les États-Unis et ses alliés de l'OTAN se sont entendus en novembre 2010 pour retirer toutes leurs troupes de combat d'ici la fin de 2014, mais ils n'ont pas décidé de l'ambition des futures missions dans ce pays, et de la taille des forces qui demeureront en place en Afghanistan après cette date.

PLUS:pc