NOUVELLES

Tunisie: Une milice pro-islamiste annonce sa dissolution à Siliana (AFP)

08/02/2013 08:14 EST | Actualisé 10/04/2013 05:12 EDT

Une antenne de la "Ligue de protection de la révolution", milice pro-islamiste accusée de violences politiques en Tunisie, a annoncé sa dissolution à Siliana, ville du nord-ouest ayant connu des affrontements sanglants en novembre sur fonds de révolte contre la misère.

"A l'issue d'une réunion d'urgence suivant une large consultation avec les forces politiques et la société civile, nous avons décidé de nous saborder", a déclaré à l'AFP le secrétaire général de la Ligue de Siliana, Chokri Nasri.

"Nous prenons cette décision dans l'intérêt de notre région et de notre pays, où la dissolution des Ligues est devenue aujourd'hui une revendication nationale", a-t-il ajouté.

Cette dissolution, une première dans les rangs de cette milice décriée, intervient le jour des obsèques de l'opposant Chokri Belaïd, assassiné mercredi devant son domicile, alors le parti islamiste Ennahda est pointé du doigt.

Selon M. Nasri, la direction nationale des LPR a désavoué la décision de ses représentants à Siliana et leur a demandé de revenir sur leur décision.

Des membres de la LPR ont été pris à partie par la foule lors des manifestations contre l'assassinat de l'opposant populaire dans cette région déshéritée.

Vendredi, la ville de Siliana était paralysée par la grève générale décrétée par la centrale syndicale tunisienne, dont les adhérents ont organisé des funérailles symboliques pour rendre hommage à l'opposant assassiné.

str-Bsh/alf/fc

PLUS:afp