NOUVELLES

Tunisie: un policier dans le coma après des violences à Gafsa

08/02/2013 03:48 EST | Actualisé 09/04/2013 05:12 EDT

Un policier tunisien était vendredi dans le coma, après avoir été tabassé dans la nuit par des manifestants qui ont aussi incendié un commissariat dans la ville de Gafsa, dans l'instable bassin minier tunisien, a appris l'AFP auprès de sources médicales et de la police.

Le policier, Walid Marzouki, a été violemment sorti de sa voiture et tabassé par une foule de jeunes. Il est hospitalisé en réanimation à Gafsa et se trouve dans le coma, selon ces sources.

Les manifestants, qui dénonçaient le meurtre de l'opposant Chokri Belaïd, ont aussi incendié un poste de police de la ville après que les forces de l'ordre se soient retirées à l'issue d'affrontements.

La Tunisie a vu les violences se multiplier dans la capitale et plusieurs autres villes depuis l'assassinat de Belaïd, tué par balles mercredi devant sa maison à Tunis. Les violences ont fait depuis un mort dans les rangs de la police.

str-alf/feb

PLUS:afp