NOUVELLES

Tunisie: des centaines de personnes aux funérailles de l'opposant tué

08/02/2013 04:30 EST | Actualisé 09/04/2013 05:12 EDT

Des centaines de personnes se rassemblaient vendredi matin à Djebel Jelloud, un quartier de la banlieue sud de Tunis, pour participer aux funérailles prévues en début d'après-midi de l'opposant assassiné, Chokri Belaïd.

La foule, où se trouvaient de nombreuses personnalités politiques, a accompagné le cercueil du domicile familial à la Maison de la culture du quartier où une salle a été aménagée pour exposer la dépouille.

"Avec notre sang et notre âme on se sacrifie pour le martyr", scandait la foule ainsi que des slogans accusant Ennahda, le parti islamiste au pouvoir, d'être des "assassins", alors que retentissent les youyous des femmes.

Vers 11H00 (10H00 GMT), une procession doit traverser le quartier pour rejoindre le cimetière voisin d'El-Jellaz où l'opposant sera mis en terre en début d'après-midi avec les honneurs au carré des martyrs.

Les forces de l'ordre étaient invisibles.

"On a perdu un grand héros", a déclaré à l'AFP Beji Caïd Essebsi, un ancien Premier ministre post-révolutionnaire et l'un des leaders de l'opposition laïque.

Mais alors que le pays est plongé dans une crise politique qui s'aggrave et que les violences se sont multipliées ces derniers jours, il a voulu se montrer optimiste: "Il ne faut jamais craindre le pire et toujours espérer le meilleur".

kl-alf/feb

PLUS:afp