NOUVELLES

Soudan: des jihadistes du Mali se réfugient au Darfour (commandant rebelle)

08/02/2013 09:50 EST | Actualisé 10/04/2013 05:12 EDT

Des combattants islamistes du Nord du Mali fuyant l'avancée des troupes françaises se sont réfugiés au Darfour, a déclaré vendredi à l'AFP un commandant rebelle de cette région de l'ouest du Soudan en proie à des troubles.

"Nous les avons vus", a affirmé Abdel Wahid Mohamed al-Nour, à la tête d'une faction de l'Armée de libération du Soudan (SLA), l'un des groupes rebelles du Darfour.

"Après avoir été vaincus (au Mali), ils se sont retirés de là-bas et sont venu pour installer leur base dans notre bastion, Jebel Marra", a-t-il assuré. Selon lui, "des centaines" de Maliens sont actuellement au Darfour, où ils se distinguent par leur façon de parler et la couleur de leur peau.

"Ils viennent de nuit", a ajouté M. Nour, précisant que "personne ne s'attendait à leur arrivée à Jebel Marra", une zone fertile et montagneuse dans le centre du Darfour.

Le porte-parole de l'armée Soudanaise n'était pas joignable vendredi pour commenter ces informations.

Un spécialiste de la région, s'exprimant sous couvert de l'anonymat, a cependant confirmé l'arrivée dans l'ouest du Soudan des combattants islamistes du Mali, mais estimé que, contrairement aux affirmations de M. Nour, ces islamistes armés n'avaient pas rejoint les troupes soudanaises.

"Ils sont épuisés et ne veulent plus se battre contre personne", a ajouté l'expert, affirmant "avoir entendu que la plupart d'entre eux font partie du groupe d'Ansar Dine" et que d'autres combattants du Mali pourraient arriver au Soudan "car ils ne savent pas où aller".

Essentiellement composé de Touaregs maliens, Ansar Dine avait pris le contrôle depuis avril du Nord du Mali, avec les jihadistes d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), avant d'être chassés par intervention militaire française.

it/tg/fc

PLUS:afp