NOUVELLES

Mondiaux-2013 - Fourcade-Svendsen, acte I

08/02/2013 07:24 EST | Actualisé 10/04/2013 05:12 EDT

Le Français Martin Fourcade et le Norvégien Emil Hegle Svendsen, les deux meilleurs biathlètes du monde, entament le premier acte de leur duel aux Mondiaux-2013 de biathlon, sur le 10 km sprint, samedi (13h00 GMT) à Nove Mesto.

Dans la station tchèque, Svendsen a l'avantage d'avoir déjà en poche l'or du relais mixte, conquis jeudi avec 20 secondes d'avance sur le leader français de la Coupe du monde.

"Mais ce n'est pas significatif car il est difficile de comparer les temps avec le relais, a expliqué Svendsen vendredi à l'AFP. J'ai juste vu que mes principaux rivaux sont en forme et que cela présage d'une grosse bataille demain".

L'homme aux 8 titres mondiaux accorde une attention particulière à la première épreuve individuelle: "Ce serait un rêve (de gagner) car je n'ai jamais gagné l'or mondial en sprint".

L'échec en relais a motivé un peu plus encore Fourcade, qui remet en jeu le premier des trois titres mondiaux conquis il y a un an à Ruhpolding.

"Il y a toujours une rivalité avec les Norvégiens, et j'aurais bien aimé les battre. Ce sera pour la prochaine fois", a-t-il prévenu après le relais.

Le sprint est d'autant plus important qu'il sert de rampe de lancement pour la poursuite (départ selon les écarts en sprint), l'or auquel le Français est le plus attaché puisqu'il en est le double tenant du titre.

Tous deux savent aussi que l'opposition est très forte, avec notamment les Russes. Surtout Dmitry Malyshko, même s'il a flanché en dernier relayeur jeudi, et Anton Shipulin. Ils ont tous deux réussi un doublé sprint-poursuite cette saison.

Le Slovène Jakov Fak et l'Allemand Andreas Birnbacher figurent parmi les autres sérieux prétendants dans une épreuve à deux séances de tir, avec une boucle à effectuer à chaque tir manqué.

Pour Svendsen, "ce serait un rêve de vivre une telle situation avec Martin, et d'autres".

Un an après ses 4 médailles (2 en or) en Bavière, sa compatriote Tora Berger, N.1 mondiale aux six victoires cette saison, se présente en grande favorite pour la conquête d'un titre de sprint (15h15 GMT) qui manque à son palmarès.

La championne olympique et du monde de l'individuel sera à l'épreuve de la vitesse à skis de la Bélarusse Darya Domracheva, vice-championne du monde 2012, voire de la révélation allemande Miriam Gössner si elle a récupéré de son catastrophique relais.

Les Russes, la Finlandaise Kaisa Mäkäräinen et la Française Marie Dorin, en bronze dans la discipline aux JO de Vancouver, seront en embuscade.

Mais le public n'aura d'yeux et de voix que pour Gabriela Soukalova, victorieuse cette saison du sprint de Pokljuka (Slovénie). Avec l'espoir d'un deuxième podium après le bronze du relais mixte.

sg/ep/gv

PLUS:afp