NOUVELLES

Malala, la jeune militante pakistanaise, a reçu son congé de l'hôpital

08/02/2013 04:01 EST | Actualisé 10/04/2013 05:12 EDT

LONDRES - L'adolescente pakistanaise attaquée par des talibans parce qu'elle milite pour la scolarisation des filles a reçu son congé de l'hôpital vendredi au Royaume-Uni, après avoir subi une opération pour reconstruire son crâne et reçu un implant pour retrouver l'ouïe.

Malala Yousafzai, âgée de 15 ans, avait quitté l'hôpital temporairement en janvier, mais elle est retournée à l'hôpital Queen Elizabeth de Birmingham le week-end dernier pour recevoir d'autres soins.

L'hôpital a déclaré que Malala se rétablissait bien et qu'elle poursuivrait sa guérison dans la résidence temporaire où vit sa famille à Birmingham.

La jeune fille a été blessée par balle à la tête par des talibans le 9 octobre, alors qu'elle revenait de son école dans la vallée de Swat, au Pakistan. Les talibans ont déclaré qu'ils l'avaient attaquée parce qu'elle fait la promotion de la «pensée occidentale». Malala critiquait l'opposition des talibans à la scolarisation des filles.

Elle a été transportée en avion au Royaume-Uni pour recevoir des soins médicaux spécialisés et pour être protégée contre les menaces des talibans. Elle devrait rester au Royaume-Uni un certain temps, puisque son père, Ziauddin, a été nommé à un poste au consulat du Pakistan à Birmingham.

L'attaque contre l'adolescente a provoqué un tollé dans le monde et attiré l'attention sur les luttes des femmes et des filles pakistanaises. Signe de son impact, elle a figuré sur la liste des Personnalités de l'année 2012 du magazine «Time».

Dans une vidéo enregistrée avant son plus récent séjour médical, Malala affirme qu'elle va mieux «de jour en jour» et qu'elle poursuivra sa campagne pour la scolarisation des filles.

«Je veux servir. Je veux servir les gens. Je veux que toutes les filles, tous les enfants soient scolarisés», a-t-elle dit.

PLUS:pc