BIEN-ÊTRE

Le groupe de rock indépendant Fun. aborde en favori les 55es Grammy Awards

08/02/2013 08:55 EST | Actualisé 10/04/2013 05:12 EDT

Le groupe de pop-rock indépendant Fun. abordera en favori les 55es Grammy Awards avec six nominations, dimanche à Los Angeles, lors d'une soirée où la retenue vestimentaire sera de rigueur, les organisateurs ayant décidé de faire la chasse aux tenues trop suggestives.

La fine fleur de la musique américaine se réunira au Staples Center à partir de 17H00 locales (01H00 GMT lundi) pour récompenser 81 catégories, de la pop à la country en passant par le rock, le jazz, la musique classique ou latino.

Après une édition 2012 marquée par la mort brutale de Whitney Houston et le triomphe de la Britannique Adele, les Grammys 2013 font la part belle au groupe Fun., qui réussit l'exploit d'être à la fois en lice pour la "révélation de l'année" et les trois trophées les plus prestigieux : meilleurs album, enregistrement (remis aux producteurs) et chanson (remis aux auteurs).

Leur tube "We are young", extrait de l'album "Some Nights" est resté six semaines en tête du classement des ventes Billboard, a été chanté dans la série télévisée à succès "Glee" et a été utilisée dans une publicité Chevrolet.

Parmi les multinommés, on relève également le rappeur Franck Ocean, qui concourt lui aussi dans six catégories, notamment celles meilleur album pour "Channel Orange", enregistrement ("Thinkin Bout you") et révélation.

Qu'il gagne ou non, le jeune homme a déjà une victoire à son actif: avoir brisé l'omerta dans le milieu volontiers homophobe du hip-hop en révélant son homosexualité juste avant la sortie de son album.

Outre Fun. et Frank Ocean, les candidats au trophée du meilleur album sont les Black Keys, ("El Camino"), le groupe britannique rock-folk Mumford & Sons ("Babel") et le rocker Jack White ("Blunderbuss").

Pour l'enregistrement de l'année, Fun. sera face aux Black Keys avec "Lonely boy", Kelly Clarkson ("Stronger"), Gotye ("Somebody That I Used to know") et Taylor Swift ("We are Never Ever Getting Back Together").

Quant à la meilleure chanson de l'année, elle opposera "We Are Young" (Fun.), "The A Team" (Ed Sheeran), "Adorn" (Miguel), le tube planétaire "Call me maybe" (Carly Rae Jepsen) et "Stronger" (Kelly Clarkson).

Comme chaque année, seuls une dizaine de trophées -- les plus prestigieux -- seront remis pendant la soirée télévisée, le reste des récompenses étant décernées en début d'après-midi lors d'une cérémonie conduite au pas de charge.

Le spectacle télévisé, retransmis sur la chaîne CBS, offrira de nombreuses prestations en direct, dont celles de Justin Timberlake, qui publiera un nouvel album en mars après un long détour par le cinéma, Elton John ou Rihanna.

Échaudée par les excentricités de certains artistes, ou la propension de certaines sylphides à dévoiler leurs courbes au-delà des limites tolérées sur une chaîne grand public, la chaîne CBS a envoyé cette semaine un courrier aux participants pour les exhorter à observer la plus grande retenue vestimentaire.

Dans le viseur: les strings, jugés "problématiques", "les parties dénudées de fesses", "la courbe de seins nus" et les "alentours de la région génitale".

Plus prosaïquement, les marques de vêtements devront aussi être soigneusement dissimulées.

Les artistes français en lice n'auront pas de soucis à se faire côté vestimentaire, car ils concourent tous dans des catégories non télévisées.

Le groupe électro M83 est en lice pour le meilleur album de musique alternative ("Hurry Up, We're Dreaming") et meilleur remix ("Midnight City"), tandis que Woodkid est en lice pour le meilleur clip vidéo ("Run Boy Run").

La musique classique offrira aussi de belles chances aux Français avec les chefs d'orchestre Hervé Niquet (musique chorale) et Emmanuelle Haïm (compilation classique), ainsi que la soprano Natalie Dessay (album classique vocal solo).

Enfin, Ludovic Bource concourt pour la meilleure musique de film pour "The Artist", qui lui a déjà valu un Oscar, un Golden Globen, un Bafta et un César.

rr/tj