NOUVELLES

Le bénéfice net de Héroux-Devtek a reculé au cours du troisième trimestre

08/02/2013 07:17 EST | Actualisé 10/04/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le fabricant de systèmes et composants destinés au marché de l'aérospatiale Héroux-Devtek (TSX:HRX) a connu un difficile troisième trimestre en raison de faibles ventes militaires, alors que les gouvernements cherchaient à réduire leurs déficits, mais l'entreprise s'attend à ce que ses clients commerciaux lui permettent de terminer l'exercice en force.

La société de Longueuil a dit s'attendre, vendredi, à ce que le quatrième trimestre, habituellement solide, lui permette d'afficher une hausse de ses ventes annuelles qui pourrait atteindre jusqu'à cinq pour cent, en raison d'une demande croissante de trains d'atterrissage pour gros porteurs et jets d'affaires.

«Les conditions demeurent favorables dans le marché de l'aérospatiale commerciale», a indiqué l'entreprise par voie de communiqué.

«Les fabricants de gros porteurs commerciaux augmentent les cadences de production de certains de leurs programmes d'envergure et ont livré un plus grand nombre d'appareils au cours de l'année civile 2012 que lors de l'année précédente», a-t-elle ajouté.

L'incertitude persiste dans le marché de l'aérospatiale militaire, mais l'équilibre que la société maintient entre la fabrication de nouveaux composants et la fourniture de produits et services sur le marché secondaire devraient atténuer son exposition à d'éventuelles réductions des budgets alloués à la défense, a estimé la société.

Héroux-Devtek a enregistré au cours de la période de trois mois terminée le 31 décembre un bénéfice net de 4,6 millions $, ou 15 cents par action, en tenant compte des activités abandonnées. Son bénéfice net avait été de 6,9 millions $, ou 23 cents par action, lors du même trimestre il y a an, avant la vente d'une partie de ses actifs afin de se concentrer sur les trains d'atterrissage.

Le résultat net des activités poursuivies a chuté de près de 27 pour cent et atteint 3,3 millions $, ou 11 cents par action, comparativement à 4,5 millions $, ou 15 cents par action, un an auparavant.

Les ventes des activités poursuivies ont été presque similaires, à 61,7 millions $.

Les analystes avaient dit s'attendre à un bénéfice net ajusté de 14 cents par action sur des revenus de 64 millions $.

À la Bourse de Toronto, vendredi, les actions de Héroux-Devtek ont clôturé à 9,40 $, en baisse de 9 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc