NOUVELLES

Fusillade de Cabinda - Hayatou: le Togo a "porté préjudice" à la CAN-2010

08/02/2013 06:36 EST | Actualisé 10/04/2013 05:12 EDT

Le Togo, en se retirant de la CAN-2010 en Angola après avoir essuyé une fusillade qui a fait deux morts parmi l'encadrement de son équipe, a "porté préjudice" à ce tournoi, a estimé le président de la Confédération africaine (CAF) Issa Hayatou, vendredi lors d'un point-presse.

"La décision avait été prise de les suspendre parce qu'ils sont partis sans nous dire au revoir, ils ont déserté la compétition, a-t-il dit. Ils ont porté préjudice à la compétition, avec un groupe réduit à trois équipes. Les sponsors ont été compréhensifs et n'ont pas résilité les contrats, mais on a eu un manque à gagner".

"Ca fait trois ans, c'est oublié, la famille est ressoudée, a-t-il déclaré. Le Togo avait décidé de venir par la route. Ils ont recruté quelqu'un qui a vendu la mèche aux terroristes qui sont venus les attendre. En quoi la CAF est-elle responsable?"

"Pourquoi n'ont-ils pas pris l'avion?, s'est-il interrogé. Ils ont voulu faire du tourisme. La CAF n'y est pour rien s'ils ont pris le car dans une zone minée. C'est une triste affaire, il y a eu mort d'hommes, des blessés, nous ne pouvons que le regretter".

Le car de la délégation togolaise avait été mitraillé par un groupe indépendantiste de l'enclave angolaise de Cabinda à l'orée de la CAN-2010, faisant deux morts dans l'encadrement. Le gouvernement togolais avait décidé de rapatrier l'équipe avant le début du tournoi.

La CAF avait décidé dans un premier temps de suspendre l'équipe pour les CAN suivantes. La suspension avait par la suite été levée.

ybl/gv

PLUS:afp