NOUVELLES

Espagne/Droits télé - L'Atletico condamné à payer 10 millions

08/02/2013 06:41 EST | Actualisé 10/04/2013 05:12 EDT

L'Atletico Madrid a été condamné jeudi à verser près de 10 millions d'euros à Mediapro pour rupture d'un contrat signé en 2010, a annoncé vendredi le groupe chargé de commercialiser les droits télé d'une partie de la Liga.

L'Atletico a été condamné par un tribunal madrilène de première instance "à payer 9,88 millions d'euros à Mediapro pour ne pas avoir honoré son contrat et avoir cédé ses droits télé à Digital+ en 2012", a expliqué Mediapro dans un communiqué.

L'Atletico a confirmé la sentence, mais a indiqué vouloir interjeter appel.

"La décision n'est pas encore fixe. Il reste deux échelons auprès desquels nous pouvons faire appel: le tribunal supérieur de justice de Madrid et le tribunal constitutionnel. Et nous allons évidemment faire appel", a expliqué un porte-parole du club à l'AFP.

Selon le porte-parole, Mediapro aurait enfreint un accord écrit datant d'août dernier, dans lequel le groupe s'engageait "devant le secrétaire d'Etat aux sports" à ne pas poursuivre les 9 clubs qui avaient signé d'autres accords avec des diffuseurs. "Mediapro a rompu sa promesse", a-t-il estimé.

Le club a également précisé, via son porte-parole, que la sentence exacte du tribunal N°44 condamnait le club à payer la somme sur 3 saisons, à raison de 3,2 millions d'euros par saison.

Mediapro avait également porté plainte contre huit autres clubs qui avaient signé des accords avec d'autres diffuseurs alors qu'ils l'avaient initialement chargé de commercialiser leur droits télé.

A l'époque, les neuf clubs avaient justifié leur décision sur la base d'un arrêt de la commission nationale de la concurrence.

L'Atletico est toutefois le premier club condamné dans cette affaire.

cle/gv

PLUS:afp