NOUVELLES

CAN-2017 en Libye: la CAF a "un plan B" (Hayatou)

08/02/2013 06:04 EST | Actualisé 10/04/2013 05:12 EDT

La Confédération africaine (CAF) a un "plan B" pour la Coupe d'Afrique 2017 prévue en Libye si les conditions de sécurité notamment ne sont pas remplies dans ce pays, a déclaré vendredi le président de la CAF Issa Hayatou lors d'un petit déjeuner de presse.

"On peut trouver des pays déjà prêts, peut-être même encore l'Afrique du Sud, a-t-il dit. On a toujours un plan B. Nous sommes prêts à remplacer la Libye si jamais elle ne répond pas aux conditions".

"Les Libyens se disent prêts à accueillir des matches, a-t-il avancé. La CAF va envoyer une commission pour rencontrer les autorités. Nous avons encore des craintes. De temps en temps on entend qu'on a tué telle personne, ça nous amène à être prudents".

"Si on autorise le déroulement des compétitions interclubs en Libye, c'est un bon présage pour la CAN, a-t-il précisé. Mais si on se rend compte qu'elle ne peut pas organiser de compétitions interclubs aujourd'hui ou demain, automatiquement on va faire un appel d'offres pour pouvoir remplacer la Libye".

Le Libye devait déjà acueillir la CAN-2013, mais les événements politiques qui s'y sont produits en 2011 ont conduit la CAF à en attribuer l'organisation à l'Afrique du Sud.

ybl/gv

PLUS:afp