NOUVELLES

Un juge haïtien reporte l'audience de Jean-Claude Duvalier

07/02/2013 05:30 EST | Actualisé 09/04/2013 05:12 EDT

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Un juge haïtien a reporté jeudi l'audience de Jean-Claude Duvalier parce que l'ancien dictateur ne s'est pas présenté en cour.

Le juge Jean Joseph Lebrun a accepté la requête des avocats de «Bébé Doc», qui demandaient une nouvelle date pour l'audience parce que celle de jeudi coïncidait avec le 27e anniversaire du renversement du dictateur.

L'avocat Reynold Georges a déclaré que compte tenu de l'anniversaire, il pourrait y avoir des troubles dans les rues si le juge décidait d'abandonner les accusations contre Jean-Claude Duvalier.

L'ancien dictateur avait reçu l'ordre de se présenter en personne à l'audience.

L'audience concerne un appel déposé par des citoyens qui se disent victimes d'abus commis par le gouvernement de Duvalier. Ils demandent que l'ancien dictateur soit accusé de crimes contre les droits de la personne.

Jean-Claude Duvalier est abruptement revenu en Haïti en 2011, après 25 ans d'exil en France.

Les autorités haïtiennes avaient alors ouvert une enquête sur les allégations de violation des droits de la personne et d'autres crimes associés à son règne de 15 ans, mais un juge a recommandé il y a un an qu'il soit plutôt accusé de détournement de fonds publics.

Le juge a estimé qu'il n'y avait pas de fondements pour poursuivre l'ancien dictateur pour crimes contre l'humanité à cause de la prescription prévue par la loi haïtienne, l'un des arguments avancés par les avocats de la défense.

PLUS:pc