NOUVELLES

Mondiaux-2013 - Super-combiné dames: Maze pour un 2e titre

07/02/2013 08:37 EST | Actualisé 09/04/2013 05:12 EDT

La Slovène Tina Maze, médaille d'or du super-G mardi, possède toute la polyvalence pour doubler la mise en super-combiné des Mondiaux de ski alpin, vendredi à Schladming, où les Autrichiennes, chez elles, devraient ouvrir le compteur des médailles pour la "Wunderteam".

Son visage de Madone de la Renaissance est trompeur: Maze écrase ses adversaires, avec déjà sept victoires cette saison en Coupe du monde, dont une dans le seul super-combiné disputé cette saison, le 7 décembre à St Moritz (Suisse).

Preuve de son activité débordante, la stakhanoviste du ski s'est entraînée jeudi matin en slalom à Reiteralm, avant de faire retour à Schladming pour chausser des skis plus longs et participer en début d'après-midi au 2e entraînement en vue de la descente dominicale.

La vedette discrète ne s'est pas attardée en zone mixte, quelques mots pour signifier que tout allait bien et qu'elle en avait gardé sous les spatules (10e). Si l'Américaine Lindsey Vonn, qui s'est grièvement blessée mardi en chutant dans le super-G, a besoin d'attirer sur elle les feux médiatiques, Maze les fuit.

Après deux super-G vides de médaille, l'Autriche commence à s'impatienter et la presse impulse le mouvement. A la belle Anna Fenninger, 23 ans, de monter au front pour défendre son titre de Garmisch-Partenkirchen (Allemagne).

Le pays hôte peut aussi compter sur Kathrin Zettel, Michaela Kirchgasser et la vieille garde (Nicole Hosp, Elisabeth Görgl).

En marge de ce match Maze-Autriche, l'Allemande Maria Höfl-Riesch entend rappeler que la championne olympique de l'épreuve combinée, c'est elle. Et la Suissesse Lara Gut, argent du super-G, est également à l'affût.

En l'absence de Vonn, qui sera opérée dans les prochains jours à Vail (Colorado), Julia Mancuso est prête à défendre l'honneur américain.

asc/pid

PLUS:afp