NOUVELLES

Les États-Unis ne déploieront qu'un seul porte-avions dans le golfe Persique

07/02/2013 08:38 EST | Actualisé 09/04/2013 05:12 EDT

WASHINGTON - Les États-Unis réduiront leur présence dans le golfe Persique à un seul porte-avions, plutôt que deux, en raison des réductions imposées au budget militaire.

La décision a été approuvée par le secrétaire à la Défense sortant, Leon Panetta. Les États-Unis déployaient deux porte-avions dans le golfe Persique depuis deux ans.

M. Panetta a prévenu que l'armée américaine devra absorber des réductions de dépenses de 46 milliards $ US cette année et un déficit de 35 milliards $ US à ses charges d'exploitation si le Congrès ne réussit pas à adopter un nouveau budget.

La décision de réduire le nombre de porte-avions déployés dans le golfe Persique représente un des impacts les plus visibles à ce jour. Le porte-avions USS John C. Stennis sera remplacé par le USS Dwight D. Eisenhower d'ici quelques semaines, mais le USS Harry S Truman — qui devait prendre la route du golfe Persique dès cette semaine — restera pour l'instant à quai.

La marine américaine estime que ce changement permettra d'économiser des centaines de millions de dollars, notamment en carburant et en vivres.

PLUS:pc