NOUVELLES

Les Pussy Riot iront en appel devant la Cour européenne des droits de l'Homme

07/02/2013 11:44 EST | Actualisé 09/04/2013 05:12 EDT

MOSCOU - Les avocats de trois membres du groupe de musique punk féministe Pussy Riot contesteront leur condamnation devant la Cour européenne des droits de l'Homme à Strasbourg.

Maria Alekhina, Yekaterina Samutsevich et Natalia Tolokonnikova ont été condamnées à deux ans d'emprisonnement pour avoir chanté en février dernier une «prière punk» dans la principale cathédrale de Moscou pour contester le retour de Vladimir Poutine à la présidence russe.

Mme Samutsevich a par la suite été libérée, sa sentence ayant été suspendue par la cour d'appel de Moscou.

La plainte déposée mercredi fait valoir que la condamnation du groupe contrevient à quatre articles de la Convention européenne des droits de l'Homme garantissant la liberté d'expression, le droit à la liberté et à la sécurité, la prohibition de la torture et le droit à un procès impartial.

La condamnation pour «hooliganisme motivé par la haine religieuse» a déclenché un certain outrage un peu partout dans le monde, attirant l'attention sur l'intolérance de la Russie de M. Poutine face à la dissidence.

PLUS:pc