NOUVELLES

Les détaillants affichent des ventes solides en janvier aux États-Unis

07/02/2013 06:09 EST | Actualisé 09/04/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Les consommateurs américains ont profité des aubaines en janvier, résultant en de fortes ventes durant le mois pour une variété de détaillants. Mais les analystes s'attendent à ce que les gens freinent leurs achats, alors que les Américains doivent faire face à une croissance des prix du carburant et une augmentation de deux pour cent du prélèvement sur la masse salariale entrée en vigueur ce mois-ci.

Vingt détaillants ont indiqué jeudi que les revenus dans les magasins comparables — un indice clé de la santé des commerces — ont crû en moyenne de 5,1 pour cent, selon le International Council of Shopping Centers.

Cela est supérieur à l'évaluation de l'organisation, à 3 pour cent, et au résultat de 4,5 pour cent affiché en décembre. Il s'agit de la marque la plus importante depuis août 2012, alors que la progression était de six pour cent.

Seulement un petit groupe de magasins qui représentent environ 13 pour cent de l'industrie du détail de 2400 milliards $ aux États-Unis publient des revenus mensuels. Mais ces données offrent un portrait des dépenses des ménages, qui ont été grandement influencées par les importantes aubaines durant le ralentissement économique des dernières années.

Après la période habituelle des aubaines, les ventes ont glissé vers la fin du mois de janvier, ont noté les analystes.

Tout de même, le mois a été bon pour la plupart des détaillants alors que les consommateurs ont semblé s'attarder davantage aux signes d'une reprise, particulièrement dans l'immobilier, sur les marchés boursiers et du côté de l'emploi.

Macy's, qui gère les magasins Bloomingdale's et Macy's, a indiqué que ses revenus avaient crû de 11,7 pour cent en janvier, doublant presque les projections de 6,4 pour cent des analystes consultés par Thomson Reuters.

Target Corp., qui vend toutes sortes de produits dont des vêtements, des biens pour la maison et des aliments, a affiché une progression importante de ses revenus de 3,1 pour cent, surpassant les attentes de Wall Street.

PLUS:pc