NOUVELLES

Le CIO condamne les manoeuvres politiques dans le sport au Pakistan

07/02/2013 01:40 EST | Actualisé 09/04/2013 05:12 EDT

Le Comité international olympique (CIO) a condamné jeudi les manoeuvres politiques au Pakistan visant à mettre en place un autre comité national olympique que celui dont les dirigeants ont été élus démocratiquement il y a un an.

"Le CIO condamne les tentatives actuelles d'un groupe d'individus et d'instances pour déstabiliser le Comité olympique pakistanais (POA), ce qui menace les intérêts du mouvement olympique et ses athlètes au Pakistan", selon une déclaration transmise à l'AFP.

Le CIO a adressé mardi une lettre aux autorités pakistanaises pour leur rappeler que le Comité olympique pakistanais (POA) présidé par Syed Arif Hasan était "la seule instance légitime reconnue par le CIO pouvant agir en tant que comité olympique au Pakistan".

Dans cette lettre, il insiste que ces tentatives répétées pour déstabiliser le comité national "n'ont d'autres effets que d'exposer le POA à des mesures protectrices de la part du comité exécutif du CIO".

Le CIO a précisé qu'il avait convié à une réunion à Lausanne le 15 février Syed Shahid Ali, membre pakistanais du CIO, des représentants du comité olympique pakistanais et du gouvernement pakistanais afin de "revoir la situation et trouver une solution raisonnable qui respectera complétement l'autonomie du POA et des organisations de sport nationales faisant partie du mouvement olympique au Pakistan".

Lors de son dernier comité exécutif le 4 décembre, le CIO a suspendu le Comité olympique indien en raison de sa mauvaise gouvernance et des intrusions gouvernementales dans le processus d'élection de ses dirigeants.

stp/alh

PLUS:afp