NOUVELLES

La Slovène Tina Maze vise d'ajouter un deuxième titre aux Mondiaux de ski alpin

07/02/2013 12:45 EST | Actualisé 09/04/2013 05:12 EDT

SCHLADMING, Autriche - Tina Maze est parfaitement à l'aise avec le statut de skieuse à battre qu'on lui prêtera, vendredi, à l'occasion du super-combiné féminin des Championnats du monde de ski alpin.

«Je sais comment composer avec la pression de m'amener ici en tant que favorite», a-t-elle indiqué.

Maze visera une deuxième médaille d'or d'affilée après être devenue la première Slovène à rafler une médaille dans une épreuve de vitesse, mardi, lors du super-G féminin des présents Mondiaux.

Maze, qui connaît une saison étincelante en Coupe du monde, a signé la victoire dans le seul super-combiné disputé jusqu'à maintenant cet hiver.

«Je serais fière d'avoir deux médailles, a dit Maze, qui pourrait remporter une cinquième médaille en carrière à des championnats du monde. Mais comme Alberto Tomba l'a déjà dit, il n'y a jamais deux sans trois.»

En 2011 à Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne, Maze a remporté l'or en slalom géant et a décroché l'argent derrière l'Autrichienne Anna Fenninger lors du super-combiné. Deux ans plus tôt à Val d'Isère, en France, elle a raflé l'argent au slalom géant.

Maze fait partie d'un club restreint de six skieuses à avoir remporté des courses de la Coupe du monde dans chacune des cinq disciplines alpines.

Lindsey Vonn a également réussi l'exploit, et remporté le titre du super-combiné de la Coupe du monde trois années d'affilée, mais l'Américaine sera absente. Elle ne skiera plus cette saison après s'être blessée au genou droit lors d'une chute survenue pendant le super-G de mardi.

Sa compatriote Julia Mancuso cherchera à prendre le relais, dans l'espoir de surprendre Maze.

Voilà six ans que Mancuso n'a pas foulé un podium à la suite d'un super-combiné de la Coupe du monde, mais elle a attendance à atteindre le sommet de sa forme lors des championnats d'importance. Elle a notamment décroché l'argent aux Jeux olympiques de 2010 à Vancouver.

Mancuso a d'ailleurs amorcé ces Mondiaux avec une médaille de bronze.

«Je suis contente de ma troisième place, mais le prochain objectif est de mettre la main sur l'or», a-t-elle dit.

Maria Hoefl-Riesch, la championne olympique en 2010, a remporté quatre super-combinés. L'Allemande championne du classement général de la Coupe du monde en 2011 est présentement deuxième au classement actuel, à plus de 800 points de Maze.

Hoefl-Riesch a signé une seule victoire cette saison. C'était à l'occasion du premier slalom, disputé en novembre à Levi, en Finlande.

Les espoirs du pays-hôte se fonderont sur une autre généraliste, Kathrin Zettel, qui est enfin en santé après avoir connu deux saisons parsemées de blessures, et la championne en titre de la discipline, Anna Fenninger.

La victoire de Fenninger en 2011 s'avère son seul podium à l'occasion d'un super-combiné.

L'Autrichienne spécialisée dans les épreuves de vitesse a prévenu qu'elle n'a été en mesure de s'entraîner en slalom qu'à six reprises cette saison.

«Mais les championnats du monde ont leurs propres règles. Tout peut arriver, a noté Fenninger. C'était également le cas quand je l'ai emporté il y a deux ans.»

Larisa Yurkiw sera la seule Canadienne à prendre part au super-combiné.

PLUS:pc