DIVERTISSEMENT

Karine Ledoyen présente «Trois Paysages»: la chorégraphe de Québec poursuit son ascension (PHOTOS)

07/02/2013 03:02 EST | Actualisé 09/04/2013 05:12 EDT
David Cannon

La chorégraphe de Québec poursuit son ascension en s'inspirant une fois plus de l'air pour créer Trois Paysages, une oeuvre alliant danse, théâtre, arts visuels et sonores qu'elle présentera à Québec et Montréal.

«Il me manque juste à trouver la finale, pis je capote un peu. Ça me fait tout le temps ça, et à chaque fois je me dis que c'est ma dernière.»

On peut le dire: Karine Ledoyen est à la danse contemporaine ce que Dominique Michel était à ses Bye Bye. Une passionnée émotionnellement impliquée dans chacun de ses spectacles qui, malgré le stress, s'attire d'élogieuses chaque fois.

Fondée en 2005, sa compagnie Danse K par K est encore jeune et, pourtant, les productions qui en découlent ont su marquer le public québécois. Du nombre: Cibler, Air, La Nobody. Cette fois-ci, elle s'entoure de collaborateurs de différents milieux pour sortir de sa zone de confort, repousser ses limites et nourrir son imaginaire. «Il y a le mur, une installation sonore indépendante de Patrick St-Denis faite de 194 feuilles de papier. Elles sont actionnées par une kinect placée à l'intérieur. Ce sont les danseurs qui la déclenchent en bougeant, créant ainsi des effets de lumière et des formes".»

Le metteur en scène Alexandre Fecteau (Changing Room, La Date) est aussi du projet. «Il a fait un stage avec le collectif germano-anglais Gob Squad, qui présente une pièce en ce moment au Mois Multi à Québec. J'ai vu sa pièce Changing Room plusieurs fois et j'ai tripé. J'avais envie d'essayer le remote-acting moi aussi, cette idée de cinéma en direct.», confie Karine Ledoyen en ajoutant qu'un membre du public sera invité, comme dans les pièces de Fecteau et de Gob Squad, à performer devant les caméras pour ensuite être projeté sur écran. «Je sais qu'il y a des gens qui ne veulent vraiment pas participer à ce genre de truc, alors je vais respecter ça. Mais ça va être vraiment l'fun. Ce sera pas juste un show, ça va être une expérience.»

Les projets de Karine Ledoyen pour les prochains mois? «Je ne sais pas encore si ça serait mené à terme, mais je travaille sur un spectacle avec Daniel Danis et sur un collectif qui s'appelle Danse de garçon. Ça devrait être présenté au Carrefour international de théâtre de Québec.» Sinon, la chorégraphe de la vieille capitale espère pouvoir exporter son spectacle. «C'est toujours une question de sous. Il y a plein de super productions qui ne font pas de tournées ou qui ne voient même pas le jour. Disons que ce n'est pas le meilleur temps pour le financement, il y a beaucoup de compressions en ce moment. Mais c'est sûr que je vise l'international avec cette pièce... et ça devrait marcher!»

Vous voulez y aller?

Les 13-14-15 février à l'Agora de la danse (MONTRÉAL)

www.tagente.qc.ca

Les 10-11-12 avril à la salle Multi (QUÉBEC)

www.larotonde.qc.ca

INOLTRE SU HUFFPOST

Les créations de Danse K par K