PORT-AU-PRINCE - L'ex-dictateur haïtien Jean-Claude Duvalier, poursuivi par la justice de son pays pour corruption, concussions et détournement de fonds, ne s'est pas présenté jeudi devant le tribunal qui l'avait convoqué, a constaté l'AFP.

Après une séance marquée par des joutes verbales entre les avocats de M. Duvalier et d'anciennes victimes réclamant justice, le juge du tribunal d'appel a reporté la convocation au 21 février, exigeant une nouvelle fois que l'ancien dictateur se présente en personne, a-t-on appris de source judiciaire.

"Où est Duvalier? Pourquoi n'est-il pas au tribunal? Est-il au-dessus des lois?, a demandé en colère Robert "Boby" Duval, qui avait fait plusieurs années de prison sous la dictature.

"Duvalier ne veut pas se soustraire à la justice, il veut avoir la conviction que la règle de droit est respectée par nos magistrats", a réagi Me Frizto Canton, un des avocats de M. Duvalier.

"Arrêtez, jugez, condamnez Duvalier!", scandaient de jeunes manifestants devant le tribunal dans le centre de Port-au-Prince.

"Jean-Claude a fait du bien à Haïti, il n'a tué personne. Quand il était au pouvoir la vie n'était pas aussi chère qu'elle l'est aujourd'hui. Le pays a été détruit depuis son départ", rétorquaient en face un groupe de partisans de "Baby Doc", surnom de l'ancien président à vie.

Convoqué le 7 février, date à laquelle il avait été chassé du pouvoir en 1986 par un soulèvement populaire, M. Duvalier, héritier d'une dictature de près de trente ans (1957-1986) et revenu au pays en janvier 2011, s'est fait représenter par ses avocats qui ont remis une lettre de leur client expliquant son absence.

Dans cette lettre, M. Duvalier se plaint d'une confusion dans le dossier et soutient que le tribunal "prend position en faveur de la partie civile".

"Il y a une certaine confusion de rôle et d'attribution qui mérite d'être éclaircie", écrit-il dans le document dont des extraits ont été lus à l'AFP. "Je sollicite la lumière des membres de la Cour d'appel sur des objections soulevées par mes avocats".

La défense de l'ancien homme fort d'Haïti avait notamment contesté la qualité d'un groupe d'anciennes victimes de la dictature qui se sont constituées partie civile.

Un des avocats de M. Duvalier avait estimé "imprudent" de la part du juge de le convoquer un 7 février. "Cette date porte trop de ressentiments, trop de rancoeur, et trop d'émotions de part et d'autre", avait soutenu Frizto Canton.

Ce dernier a rejeté les accusations contre son client, selon lui "frappées de nullité". "Duvalier a été déjà jugé en France, en Haïti et en Suisse, il ne peut pas être jugé une nouvelle fois", a-t-il déclaré, ajoutant que "les magistrats semblent se retrouver sous l'influence d'une volonté extérieure".

Aussi sur Le HuffPost:

La vie quotidienne à Port-au-Prince
Loading Slideshow...
  • Vue du ciel

    Quelques minutes avant d'arriver à Port au Prince

  • Atterrissage à Port-au-Prince (PAP)

  • Festival International de Jazz de Port-au-Prince

    Le saxophoniste Thurgot Théodat, né à Port-au-Prince en 1959, en prestation au Festival.

  • Vie quotidienne

    Deux hommes jouent aux dominos à Cité Soleil.

  • Hôtel Karibe

    L'hôtel Karibe de Port-au-Prince, un des lieux d'activité du Festival International de Jazz.

  • Exposition photo au Quartier Latin

    Une exposition photo au Quartier Latin, populaire resto/bar de Pétionville

  • Musicien haïtien

    Le Festival de Jazz prend place dans différents parcs, hôtels et lieux culturels de Port-au-Prince. Quoi de mieux qu'un peu de musique au soleil, entouré de fleurs.

  • Exposition photo au Quartier Latin

  • Des écolières à Pétionville

    La relève d'Haïti

  • Marché de fer de Port-au-Prince

    Pour le shopping, on se dirige vers l'animé marché de fer, complètement rénové depuis le séisme de 2010. On y retrouvera plusieurs marchands d'artisanat, des souvenirs, des chapeaux, des sacs, ainsi que des aliments.

  • Au barbier

    Le samedi, de jeunes amis se font couper les cheveux chez un barbier de Pétionville.

  • Une commerçante au Marché de fer

  • Mode, design, recyclage et éducation

    La designer Paula Coles recycle des tissus afin de créer de très jolis étuis iPad ainsi qu'une ligne de sacs brodés. Chaque item vendu aide à payer les fournitures scolaires, l'uniforme ou les frais de scolarité d'un étudiant haïtien. http://recyclelovehaiti.com

  • Des femmes et un bougainvillier en fleur

  • Graffiti

  • L'homme qui vendait des fleurs

  • Port-au-Prince

  • Port-au-Prince

  • Festival International de Jazz de Port-au-Prince

  • Un dimanche à Cité Soleil

  • Des invités au Festival de Jazz

  • Sur la route, on arrête le temps de commander un petit plat

  • Vie quotidienne à Port-au-Prince

  • Jouer à Cité Soleil

  • À la sortie de l'école

    Une mère vient chercher sa fille qui traîne de la patte, car elle s'amuse au cellulaire.

  • Dimanche à l'Église

  • Dimanche à l'Église

  • Deux jeunes filles à Cité Soleil

  • Scène de St-Valentin

    Dans un supermarché de Pétionville, un commis prépare les rayons pour la St-Valentin.

  • Un héros à Cité Soleil

    Depuis plus de 20 ans, Robert "Bobby" Duval est responsable du Centre Athlétique d'Haiti à Cité Soleil. Plus de 2000 enfants bénéficient d'un repas du midi, du soir, d’une douche et d'heures de cours. L'après- midi les enfants font du sport (voir images suivantes). L'organisme travaille également en partenariat avec le Centre de valorisation des déchets de Cité Soleil. Des journées sont organisées avec les résidents pour faire du nettoyage et du compostage dans les différents quartier de la Cité. Comme beaucoup d'autres activistes, Bobby a été emprisonné sous le régime de Jean-Claude Duvalier dans les années 80. Il a été nommé CNN Hero en 2007.

  • Opération nettoyage

    Des enfants nettoient les rues de leur quartier à Cité Soleil

  • Opération netoyage

    Une compétition est organisée entre quelques quartiers de Cité Soleil, afin de voir quelle équipe fera le plus de récupération de déchets.

  • Mon équipe de jeu à Cité Soleil

  • Vie quotidienne

  • L'heure du foot

    À Cité Soleil, une jeune fille du programme de Bobby Duval se prépare pour un match de soccer.

  • Vie quotidienne

    Après le sport, les enfants font la file pour se laver les mains avant de passer à table.

  • Après le sport, le lunch

    Les enfants du programme de Bobby Duval à l'heure du repas

  • Musicien au Festival International de Jazz de Port-au-Prince

  • Un café jazz à visiter

    Le Presse Café, à Port-au-Prince, est un endroit fort sympathique pour manger une bouchée, prendre un verre et écouter de la bonne musique. Sur les murs, plusieurs photos de musiciens jazz et hip-hop, comme cette photo du rappeur américain Common, qui était de passage afin de tourner un vidéoclip.

  • Vie quotidienne à Cité Soleil

    Un garçon, son jouet.

  • Dimanche à l'Église

    Un homme, sa bicyclette, sa foi

  • Cité Soleil

  • Rencontre à Cité Soleil

  • Vie quotienne

  • Retour sur Montréal

  • À bientôt, Haïti ...