Place au cinéma! ... Effets secondaires, Vol d'identité, Populaire, Le prix des mots, La pirogue... Voici les résumés et critiques des nouveaux films dans les salles du Québec cette semaine.

Loading Slideshow...
  • EFFETS SECONDAIRES (Side Effects) (4)

    <strong>États-Unis. 2013. 106 min.</strong> Thriller de Steven Soderbergh avec Jude Law, Rooney Mara, Catherine Zeta-Jones, Channing Tatum, Vinessa Shaw, Ann Dowd, Sheila Tapia. Bien que son époux soit enfin sorti de prison après avoir purgé une peine de quatre ans pour délit d'initiés, Emily Taylor, employée dans une boîte de publicité de Manhattan, continue à souffrir de dépression. Lorsqu'elle attente à sa vie, le psychiatre Jonathan Banks lui prescrit un antidépresseur au stade expérimental, l'Ablixa, sur les conseils de l'ex-thérapeute de la jeune femme. Or, sous l'effet de ce médicament, Emily commet un acte violent qui la conduit derrière les barreaux. Jugée non criminellement responsable, elle est placée sous observation provisoire dans un centre de détention spécialisé, sous la supervision du docteur Banks. Mais ce dernier sent qu'il y a anguille sous roche. Pointé du doigt par les médias et ses associés pour négligence professionnelle, le psychiatre, sur le point de perdre son poste ainsi que son épouse excédée, mène sa propre enquête afin de prouver qu'il a été manipulé dans cette affaire. Refaisant équipe avec Scott Z. Burns (THE INFORMANT, CONTAGION), Steven Soderbergh met en scène avec son élégance et sa précision coutumières ce thriller médico-légal qui déjoue habilement les attentes du spectateur. Jude Law se donne à fond en praticien ambitieux dépassé par les événements et Rooney Mara confère les nuances voulues à son personnage complexe.

  • VOL D'IDENTITE (Identity Thief) (6)

    <strong>États-Unis. 2013. 111 min.</strong> Comédie de Seth Gordon avec Jason Bateman, Melissa McCarthy, Robert Patrick, Amanda Peet, Genesis Rodriguez, Tip "T.I." Harris, Eric Stonestreet, Morris Chestnut, Jon Favreau, John Cho. Traité une fois de trop avec mépris par son patron d'une firme de Denver, le comptable Sandy Patterson, père de famille sans histoire, accepte de démarrer une entreprise avec son collègue Daniel et d'autres employés mécontents. Mais son nouveau poste de vice-président est remis en question lorsqu'il apprend qu'on l'accuse de trafic de drogue et de bris de condition à Orlando. Pire, son dossier de crédit est soudainement dans le rouge. Établissant avec le détective de la police de Denver qu'une résidente de la Floride lui a volé son identité, Sandy doit tout de même prouver son innocence au méfiant Daniel. Il convainc alors ce dernier de lui laisser une semaine pour ramener la fraudeuse au Colorado afin que, sous promesse de ne pas être poursuivie, elle avoue ses crimes. À Orlando, Sandy retrouve aisément l'usurpatrice, une certaine Diana, qui se résout à le suivre. Mais parce qu'elle a les mêmes papiers d'identité que Sandy, l'embarquement à l'aéroport pose problème. C'est donc en voiture qu'ils se dirigent vers Denver, avec à leurs trousses deux tueurs engagés par un trafiquant ainsi qu'un chasseur de primes qui n'entend pas à rire. Réunir Jason Bateman, Seth Gordon (HORRIBLE BOSSES) et Melissa McCarthy (BRIDESMAIDS) dans un road movie irrévérencieux semblait prometteur. Hélas, le résultat frise la catastrophe. Le récit ne tient pas debout, le mélange de vulgarité et de sentimentalité est indigeste et les péripéties tombent à plat. McCarthy a heureusement quelques bons moments comiques.

  • POPULAIRE (4)

    <strong>France. 2012. 111 min.</strong> Comédie de Régis Roinsard avec Romain Duris, Déborah François, Bérénice Bejo, Shaun Benson, Eddy Mitchell, Miou-Miou, Frédéric Pierrot, Mélanie Bernier. Refusant le destin de ménagère tout tracé pour elle par son père commerçant, Rose Pamphyle, 21 ans, quitte au printemps 1958 son petit village pour Lisieux, où elle espère faire carrière comme secrétaire. L'entretien d'embauche qu'elle passe dans le cabinet de l'assureur Louis Echard ne se déroule pas très bien. Quoique. Voyant la vitesse vertigineuse avec laquelle la jeune femme tape à la machine, ce célibataire de 36 ans, ex-héros du sport et de la Résistance, l'embauche sur le champ. Il lui impose d'abord une condition pour pouvoir demeurer à son emploi: perfectionner son talent afin de participer aux championnats nationaux de vitesse dactylographique. S'improvisant entraîneur, Louis lui impose un régime quotidien et va jusqu'à l'installer dans sa propre maison où bientôt, des sentiments d'une autre nature compliquent leur relation. Jacques Demy et Douglas Sirk croisent Rock Hudson et Doris Day dans ce tableau coloré, dont le récit conventionnel est relevé par une direction artistique impeccable traduisant à la fois la couleur des moeurs de l'époque et l'état d'esprit des personnages. Romain Duris et Déborah François jouent avec grâce leur partition sur le désir en attente.

  • LE PRIX DES MOTS (4)

    <strong>Canada. 2012. 78 min.</strong> Documentaire de Julien Fréchette. En 2008, le chercheur indépendant Alain Deneault publie le livre "Noir Canada", où il recense les abus de compagnies minières canadiennes en Afrique. Deux de celles-ci lui intentent, à lui et son éditeur, des procès en diffamation pour des montants abusivement élevés. Empruntant au thriller son sens du rythme et quelques effets dramatisants, LE PRIX DES MOTS expose avec minutie les atteintes à la liberté d'expression portées par les puissantes multinationales. Malgré une musique souvent trop appuyée, la détermination dont le film fait preuve pour défendre David contre ces richissismes Goliath est convaincante.

  • LA PIROGUE (4)

    <strong>France. 2012. 87 min.</strong> Drame de Moussa Touré avec Souleymane Seye Ndiaye, Laïty Fall, Malamine Dramé "Yalenguen", Balla Diarra, Babacar Oualy, Mame Astou Diallo. En quête d'une vie meilleure en Europe, trente Sénégalais et Guinéens d'ethnies et de religions diverses prennent place à bord de la pirogue du pêcheur Baye Laye. En échange d'une somme suffisante pour assurer sa subsistance et celle de sa femme, celui-ci consent à les conduire vers les Îles Canaries, en territoire espagnol, bien qu'il réprouve les méthodes et le cynisme du réseau de passeurs établi à Dakar. Peu après le départ, Lansana, l'organisateur opportuniste du voyage, réalise qu'une femme a secrètement pris place dans la pirogue. Au grand déplaisir de certains passagers, convaincus qu'elle leur portera malheur. De fait, le trajet sur la mer sera marqué par divers événements dramatiques. Partant d'un sujet fort, hélas toujours très actuel, Moussa Touré (TOUBAB BI) signe un huis-clos maritime efficace et très soigné sur le plan technique, mais qui manque parfois de force dramatique. Parmi les non-professionnels qui composent la distribution, seul Souleymane Seye Ndiaye démontre de réels talents d'acteurs.

  • BEWARE OF MR. BAKER (3)

    <strong>États-Unis. 2012. 92 min.</strong> Documentaire musical de Jay Bulger. Le batteur anglais Ginger Baker a connu la gloire dans les années 1960 au sein du groupe Cream. Célèbre autant pour son génie musical que pour son comportement excessif, le musicien vit désormais sur une ferme d'Afrique du Sud où, à 73 ans, il évoque son parcours tumultueux. Le journaliste et cinéaste Jay Bulger a dompté un monstre, un être exécrable, voire violent, dont il éclaire les multiples facettes dans cette biographie fascinante, riche en images variées, dont des séquences animées. Le film assemble en outre un haut volume de témoignages sincères, pertinents et rarement complaisants.