Les amateurs de chocolat peuvent maintenant tenter une nouvelle expérience. En effet, une nouvelle sorte de chocolat fait son entrée sur le marché, et il ne s’agit pas d’une nouvelle version d’un chocolat brun, noir ou blanc.

Il s’agit plutôt d’une première : le chocolat blond. Son goût est unique et différent de tous les autres chocolats existants. Son goût légèrement caramélisé le rend irrésistible.

Offert pour la toute première fois dans le monde, ce nouveau produit nous est proposé par la compagnie Valrhona. Cette dernière se dit d’ailleurs très fière de finalement pouvoir présenter cette nouveauté, qui a bien failli ne jamais voir le jour.

En effet, le chocolat Dulcey, le premier blond au monde, fait son apparition commercialement huit années après sa création, alors que le chef pâtissier Frédéric Bau en faisait la découverte par erreur. Il a fallu autant de temps pour découvrir comment produire la recette-surprise en quantité massive.

« Ce nouveau chocolat n’est pas une variante de quelque chose qui existait, mais bien une découverte. Dulcey est un peu comme le quatrième point cardinal de la planète chocolat. En plus d’être un réel plaisir pour les gourmets et les amateurs, le chocolat blond découvert par Frédéric et mis au point par les experts de Valrhona dévoile un tout nouveau monde », lance fièrement Quentin Chapuis, de chez Valrhona Canada.

Le produit sera disponible sur les tablettes dans plusieurs épiceries fines à partir du mois de mars. À surveiller!

Loading Slideshow...
  • Les antioxydants du chocolat

    Les flavonoïdes, antioxydants naturels contenus dans le chocolat, peuvent aider à lutter contre l'hypertension, améliorer la circulation et réduire les risques d'infarctus et d'accident cérébral. Attention: si le chocolat noir regorge de flavonoïdes, le chocolat au lait ou blanc n'en contient pas vraiment. De plus, comme les flavonoïdes sont la composante qui donne son goût amer au chocolat, de nombreux fabricants ont tendance à les éliminer. Choisissez donc du chocolat de qualité ou biologique, ou visez certains fabricants qui réintègre les flavonoïdes. (Photo: aaron tam/AFP/Getty Images)

  • Le chocolat et le sucre

    Soyez vigilants avec le sucre contenu dans le chocolat, surtout les tablettes au lait et blanc, ou fourrées à divers saveurs. Le chocolat pur n'a pas vraiment bon goût sans beurre de cacao ou sucre, ajoutés au détriment de votre santé. Limitez les dégâts en optant pour du chocolat avec minimum 70% de cacao. Vous aurez ainsi les bienfaits sans les inconvénients du chocolat, car le chocolat noir contient des acides gras insaturés qui augmentent le taux du bon cholestérol et diminuent le taux du mauvais. (Photo: Matt Cardy/Getty Images)

  • Le plaisir du chocolat

    Outre son délicieux goût, le chocolat (noir) renferme une quantité non négligeable de magnésium (85g par tablette de 100g, soit 85% des besoins quotidiens), phosphore (280 mg, soit 30% des besoins quotidiens) et potassium 400 mg, soit 20% des besoins quotidiens). Le magnésium participe également aux mécanismes du plaisir, par son action sur la dopamine. Ainsi, le chocolat possède un effet relaxant. De plus, le chocolat possède des substances (phényléthylamine, anandamide et sérotonine) qui stimulent la production d'endorphines ayant des effets antidépresseurs et euphorisants. (Photo: JOEL ROBINE/AFP/Getty Images)

  • Chocolat et nutrition

    Le chocolat contient de nombreuses vitamines: bêta-carotène, de vitamines B1, B2, B5, B6, PP, et B9. Surtout, il est une source non négligeable de vitamine E (35% des besoins quotidiens avec une tablette de 100g) qui est une vitamine anti-âge. (Photo: Koichi Kamoshida/Getty Images)

  • Le chocolat et votre pression

    Certaines études ont démontré qu'une consommation de 100 grammes de chocolat par jour aidait à réduire la haute pression. Attention: 100 g équivalent à environ 470 calories. (Photo: Stephen Chernin/Getty Images)

  • Les légendes chocolatées

    Une réputation que l'on a toujours donnée au chocolat -et ce depuis les Aztèques- est celle de ses vertus aphrodisiaques. L'empereur aztèque Moctezuma en aurait bu jusqu'à 50 tasses par jour pendant qu'il se préparait à aller visiter son harem. Les Aztèques l'utilisaient également pour lutter contre la fatigue, la diarrhée, ou les cystites. Le beurre de cacao servait alors à soigner plaies et brûlures. (Photo: JOSEPH EID/AFP/Getty Images)

  • L'industrie du chocolat

    Aux États-Unis seulement, les Américains consomment quelques 10 milliards de chocolats par an. L'industrie essaye évidemment de faire la promotion du chocolat, en se basant sur les études de ses bienfaits. Le débat ne fait que commencer... et le fait d'acheter du chocolat de qualité plutôt que des tablettes bon marché vous fera plutôt mettre les chances de votre côté. (Photo: JOEL SAGET/AFP/Getty Images)