NOUVELLES

USA: le repaire du ravisseur, en Alabama, était fortifié et piégé

06/02/2013 09:53 EST | Actualisé 08/04/2013 05:12 EDT

MIDLAND CITY, États-Unis - Le repaire du forcené qui a retenu un garçonnet de cinq ans en otage pendant six jours, la semaine dernière en Alabama, avait été piégé et fortifié, ont révélé les autorités.

James Lee Dykes s'était réfugié dans cet abri souterrain la semaine dernière après avoir abattu le chauffeur d'un autobus scolaire et s'être emparé de l'enfant.

La police fédérale américaine a révélé tard mardi que l'homme de 65 ans avait installé un engin explosif dans le tuyau de ventilation de 10 centimètres par lequel il communiquait avec les autorités. Une autre bombe avait été cachée dans le repaire.

Un policier du FBI a ajouté que Dykes avait également fortifié son abri en vue d'un assaut des forces de l'ordre. Dykes a été abattu lundi quand il a ouvert le feu contre des agents de l'escouade tactique qui pénétraient dans son abri pour secourir l'enfant.

Les policiers se font toujours discrets sur les méthodes qui ont été utilisées pour épier Dykes à l'intérieur de son repaire. La décision de donner l'assaut a été prise lundi, quand les autorités ont constaté que le forcené était armé.

Pendant ce temps, le petit otage a pu célébrer son 6e anniversaire avec ses proches, mercredi. La chaîne CNN affirme qu'il a reçu plus de 1000 cartes de voeux de partout au pays.

PLUS:pc