NOUVELLES

URGENT ¥ Les tueurs de l'opposant tunisien "veulent un bain de sang" en Tunisie (chef islamiste)

06/02/2013 06:37 EST | Actualisé 08/04/2013 05:12 EDT

Le chef d'Ennahda, le parti islamiste au pouvoir en Tunisie, Rached Ghannouchi a dénoncé mercredi le meurtre d'un opposant tunisien, estimant que les tueurs voulaient "un bain de sang" en Tunisie, alors que les proches du défunt accusent son mouvement d'être responsable du crime.

"Ils veulent un bain de sang mais ils ne vont pas réussir", a déclaré à l'AFP, M. Ghannouchi, rejetant par ailleurs les accusations contre sa formation les qualifiant "de règlement de compte politique".

kl-alf/Bsh/sw

PLUS:afp