NOUVELLES

Un séisme suivi d'un tsunami aurait fait au moins quatre morts aux Îles Salomon

06/02/2013 10:05 EST | Actualisé 08/04/2013 05:12 EDT

SYDNEY - Un puissant séisme de magnitude 8,0 a provoqué un petit tsunami mercredi près des Îles Salomon, dans le sud du Pacifique, endommageant des dizaines de résidences et faisant plusieurs disparus. Au moins quatre personnes auraient perdu la vie.

Des vagues allant jusqu'à 1,5 mètre ont détruit plusieurs dizaines de maisons de l'archipel. Des dizaines de répliques de magnitude supérieure à 5,0 ont été ressenties.

Deux grandes vagues ont frappé la côte ouest des îles Santa Cruz, endommageant de 70 à 80 bâtiments. Les villageois se sont dirigés vers les hauteurs dès que l'alerte au tsunami a été déclenchée, a indiqué George Herning, un porte-parole du premier ministre des Îles Salomon.

Selon le chef de police John Lansley, plusieurs personnes auraient perdu la vie dans le tsunami. Il a précisé que quatre décès potentiels restaient à confirmer, mais qu'il pourrait y en avoir plusieurs autres.

Un pêcheur qui était en mer au moment du tsunami aurait ainsi été emporté par les vagues, tandis qu'une femme se serait noyée quand l'eau a envahi son village.

Quatre villages des îles Santa Cruz ont été touchés, dont deux qui ont subi de lourds dégâts, d'après M. Lansley. Les secouristes peinaient à rejoindre les secteurs les plus reculés, le tsunami ayant inondé la piste d'atterrissage de l'aéroport le plus proche.

Le séisme a eu lieu au large de Lata, dans la province de Temotu, dans l'ouest des Îles Salomon, à environ trois heures de vol de la capitale, Honiara. Environ 30 000 personnes vivent dans la région. L'alerte au tsunami a poussé des résidants de la capitale à se réfugier vers les hauteurs.

Environ 200 patients de l'hôpital National Referral, à Honaria, ont été invités à se rendre chez des proches par mesure de précaution, puisque l'hôpital se trouve à proximité de la côte. Les patients qui n'ont pu quitter les lieux sont restés sur place, mais les responsables étaient prêts à les évacuer en cas de besoin.

Un tremblement de terre de magnitude 8,1 avait fait plus de 50 morts et des milliers de sinistrés aux Salomon en 2007.

PLUS:pc