NOUVELLES

Tour Méditerranéen - 1re étape: Greipel gagne, A. Schleck abandonne

06/02/2013 12:24 EST | Actualisé 08/04/2013 05:12 EDT

Le sprinteur allemand André Greipel (Lotto-Belisol) a remporté mercredi la première étape du Tour Méditerranéen, disputée sur 146,5 kilomètres entre Limoux et Gruissan (sud), et également marquée par l'abandon du Luxembourgeois Andy Schleck (Radioshack).

Schleck souffre d'une infection des voies respiratoires, a précisé son équipe. En difficulté dès la descente du col des Fourches (km 44), le vainqueur du Tour de France 2010 (suite au déclassement pour dopage de l'Espagnol Alberto Contador), a finalement jeté l'éponge à quelques kilomètres de Gruissan, ville d'arrivée de cette première étape. Il s'agit du deuxième abandon de Schleck en deux épreuves, après celui enregistré le 27 janvier sur la dernière étape du Tour Down Under, en Australie.

"Ce matin, j'avais déjà des problèmes respiratoires", a déclaré le cadet des frères Schleck, cité par son équipe. "Au lieu d'aller mieux, ça a empiré pendant la course à cause du froid et du vent".

En difficulté dès la descente du col des Fourches (km 44), le vainqueur du Tour de France 2010 (suite au déclassement pour dopage de l'Espagnol Alberto Contador), a finalement jeté l'éponge à quelques kilomètres de Gruissan, ville d'arrivée de cette première étape. Il s'agit du deuxième abandon de Schleck en deux épreuves, après celui enregistré le 27 janvier sur la dernière étape du Tour Down Under, en Australie.

La victoire de l'Allemand André Greipel était, elle, nettement plus prévisible. Le "gorille de Rostock" arrivait en France fort de trois succès d'étapes sur le Tour Down Under. Son équipe Lotto-Belisol a conduit la chasse aux échappés toute la journée, avant de l'emmener lors du sprint final.

Greipel s'est imposé avec deux longueurs d'avance sur l'Italien Matteo Pelucchi (IAM Cycling) et le jeune Français Maxime Daniel (Sojasun).

Le Belge Jurgen Roelandts, qui a préparé le sprint pour Greipel, termine à la 5e place.

De la neige fondue et un vent glacial avaient accueilli les coureurs à Limoux, d'où s'élançait ce 40e Tour Méditerranéen.

Jeudi, la deuxième étape du "Tour Med" offre un contre-la-montre de 24 kilomètres entre le Cap d'Agde et Sète Mont-Saint-Clair.

cor/ebe/bvo

PLUS:afp